Accueil
La Newsletter ▼
Facebook
Twitter
Rss
 
Internet

Internet : les problèmes de sécurité les plus courants sur Internet


Selon une enquête réalisée pour Kaspersky Lab, il ressort que les incidents de sécurité sur Internet sont plus fréquents qu'on ne croit*. Tout comme le spam et les pièces jointes suspectes, le phishing, qui se manifeste sous la forme des courriels officiels pour mieux tromper l'internaute, visent à dérober des mots de passe et autres coordonnées bancaires ; est une forme spécialisée de délit informatique.


Dans un monde virtuel qui change, qui évolue, qui mute à la vitesse grand « v », il est indispensable de se tenir au courant des menaces les plus dangereuses… Surtout pour les internautes seniors, souvent moins aguerris que les plus jeunes...

Cela ne fait aucun doute, le cybercrime est l'un des secteurs les plus performants et les plus lucratifs de notre époque, enregistrant une croissance à deux chiffres chaque année. Au cours des dix dernières années, l'explosion du nombre d'internautes s'est accompagnée de nouvelles formes d'attaques, de plus en plus sophistiquées.

Celles-ci permettent aux cybercriminels des temps modernes de créer des logiciels malveillants leur rapportant des centaines de millions de dollars avec un risque minimum, voire nul, de se faire prendre. Pendant ce temps-là, les consommateurs sont confrontés à des menaces, s’accentuant d’années en années, visant leur argent et à voler leurs informations personnelles.

Près d'une personne sur trois ayant répondu à cette enquête Kaspersky (l’un des leaders dans le domaine des programmes antivirus) déclare recevoir trop de spam dans sa boîte aux lettres !

Les Américains (39%) et les Russes (37%) sont particulièrement infestés par ces courriers indésirables. Les Français (20%) et les Allemands (24%) le sont moins.

Environ un quart (27%) des internautes interrogés se plaignent également de recevoir des pièces jointes suspectes, soit dans leur boîte aux lettres, soit via des fenêtres pop-up sur les réseaux sociaux. Là encore, c'est en Russie et aux Etats-Unis que ces fléaux sévissent le plus (34% chacun), alors qu'à peine 17% des Allemands indiquent en être victimes.

Les messages de phishing, travestis en avis officiels émanant d'une banque, sont encore plus dangereux car des voleurs s'en servent pour inciter les utilisateurs à révéler leurs mots de passe ou leurs coordonnées bancaires. Près d'un quart des personnes interrogées (23%) disent avoir été confrontées à cette forme d'espionnage financier ciblé. A respectivement 34% et 30%, les pourcentages au Royaume-Uni et aux Etats-Unis sont particulièrement élevés.

En Allemagne comme en Russie, le nombre d'attaques de phishing visant les coordonnées bancaires est inférieur de 15% à la moyenne.

*Résultats tirés d'une enquête réalisée par Harris Interactive en février et mars 2012 auprès d'environ 9000 consommateurs aux Etats-Unis, en Russie, en Allemagne, au Royaume-Uni, en France, en Italie et en Espagne

Lu 1469 fois
Publié le Lundi 3 Septembre 2012


Réagissez




Suivez-nous sur Facebook

Découvrez les 10 articles les plus :

Newsletter : restez informés par email