Sommaire
Senior Actu

Insuffisance cardiaque : pompe révolutionnaire pour patients seniors

Alors que la société de technologie médicale CorWave, vient de recevoir un prix dans le cadre du Concours Mondial d’Innovation pour son programme NovaPulse, revenons plus en détail sur cette techno d’avenir qui vise à développer des solutions d’assistance cardiaques mini-invasives.


Insuffisance cardiaque : pompe révolutionnaire pour patients seniors
Rappelons que l’insuffisance cardiaque est la première cause d’hospitalisation des personnes de plus de 65 ans. Cette maladie chronique, qui concerne essentiellement les seniors, induit généralement une détérioration progressive de l’état des patients…
 
Aux stades avancés, les seuls traitements permettant d’endiguer cette progression sont la transplantation ou la pose d’un cœur artificiel ou pompe cardiaque. Très risquées, ces interventions restent peu proposées aux patients âgés.
 
Contrairement à la plupart des pathologies cardiovasculaires, la prévalence de l’insuffisance cardiaque continue d’augmenter au sein de notre société du fait du vieillissement de la population et de la meilleure prise en charge des maladies causales.
 
Des progrès thérapeutiques considérables ont été réalisés au cours des trente dernières années : ces derniers concernent non seulement les traitements tels que la resynchronisation et les défibrillateurs automatiques implantables mais également la pharmacologie. Toutefois, et malgré toutes ces avancées thérapeutiques, la mortalité de l’insuffisance cardiaque reste élevée…
 
Dans ce contexte, l’objectif du projet NovaPulse est de développer un nouveau type de pompe d’assistance cardiaque mini-invasive (avec membrane ondulante) permettant de prendre en charge les seniors touchés par l’insuffisance cardiaque chronique. A terme, cette innovation pourrait améliorer le quotidien de deux millions de patients !
 
Selon les responsables de ce projet d’avenir, « la technologie CorWave se distingue des technologies de turbine actuellement utilisées par un fonctionnement physiologique (capacité à fournir un débit pulsé et des vitesses d’écoulement du sang similaires au cœur natif) et des possibilités nouvelles en termes de miniaturisation ».  
 
Comme le souligne Louis de Lillers, directeur général de l’entreprise : « nous avons la chance de capitaliser sur une technologie unique et d’être entouré par de grandes figures de la cardiologie et de la chirurgie cardiaque. Car l’enjeu est important, il s’agit d’offrir les thérapies d’assistance cardiaque au plus grand nombre en réduisant le caractère invasif de ces dispositifs ».


Publié le Lundi 25 Juillet 2016 dans la rubrique Santé | Lu 1842 fois