Sommaire
Senior Actu

Instants magiques et clowns en maisons de retraite

La Compagnie de théâtre Tecem, intervient depuis plus de six ans dans les maisons de retraite et les centres d’accueil de jour thérapeutique. Avec son action « Clown en Ehpad », les artistes de la compagnie se produisent en spectacles ou en interventions déambulatoires en partenariat avec les équipes d’animation des structures d’accueil. Explications.


Le projet Instants Magiques est né de cette expérience. C’est l’envie de capturer les instants de bonheur et de partage aussi fugaces et éphémères soient-ils, et de les inscrire dans un autre temps, celui de la photographie.
 
Le fait est que la photo est le moyen le plus simple de pérenniser cet instant dans toute sa spontanéité. Du bonheur, mais aussi de la surprise, soudain, il se passe quelque chose d’inattendu, qui surprend, qui amuse, qui peut émouvoir.  
 
Après deux projets, l’un à l’Accueil de jour des Balkans (75020) en 2014 et l’autre à l’Accueil de jour Notre Dame de Bon Secours (75014) en 2015 ; en 2017, c’est l'Accueil de jour ISATIS Mémoire Plus (75015) qui va accueillir les clowns pour la réalisation d’un bal. 
 
Dans la pratique, ces clowns vont intervenir à huit reprises avec le spectacle Les Balades de Vroum, en déambulation dans l’établissement. Ils utilisent différents leviers, pour mobiliser le désir des résidents : la musique, le chant, le théâtre/clown et le mouvement.
 
Il s’agira dans ce projet, de porter une attention particulière à éveiller et mobiliser le désir de danser, de manière assise ou debout, en couple, à plusieurs ou seul. Le bal se concrétisera à l’issue de ces huit interventions, impliquant collectivement les résidents, les artistes, le personnel de l’accueil de jour, les aidants et les familles.
 
Présent lors des trois dernières séances, le photographe est plongé au sein même de la rencontre des clowns et des résidents. Sa mission ? Capturer les moments privilégiés et uniques. Photos prises « sur le vif » ou mises en situation, elles sont le baromètre de ce qui s’est vécu l’espace des interventions.
Une vingtaine de clichés seront ensuite sélectionnés et présentés dans l’enceinte de l’établissement.
 
Afin de financer ce projet, la compagnie participe à l’édition 2017 de La Fabrique AVIVA. Grâce aux votes du plus grand nombre, il sera possible de réaliser ce projet dont la mission est de transcrire par le biais de la photographie, les expressions de bonheur, de créativité et de vitalité, qui naissent du partage entre résidents, artistes clowns et équipes médicales lors des spectacles. 


Publié le Vendredi 17 Mars 2017 dans la rubrique Maisons de retraite | Lu 1716 fois