Sommaire
Senior Actu

Innover pour bien vieillir dans la Manche

Manche Numérique a organisé le 21 janvier 2009 à Granville, en collaboration avec la Fondation Internet Nouvelle Génération (FING), un séminaire baptisé « Innover pour bien vieillir dans la Manche ». Retour sur cette journée qui a réuni des acteurs locaux et nationaux qui ont pu, tout au long de l’événement, partager, échanger et mettre en lumière des projets innovants sur cette thématique.


« Cet événement a été l’occasion pour les acteurs présents de partager des constats liés au vieillissement de la population : émergence de nouveaux de besoins exprimés par des seniors de plus en plus nombreux » soulignent les organisateurs de cette rencontre.

Et de préciser que « ces besoins sont accentués dans la Manche en raison des migrations résidentielles importantes. Ces populations importent des modes de consommations urbains sur un territoire rural. Le caractère saisonnier ajoute donc une particularité au contexte démographique manchois. La Manche est un territoire rural où les foyers sont diffus, engendrant ainsi des problématiques liées à la mobilité ».

Nous assistons depuis déjà plusieurs années à un vieillissement de la population. Ces nouveaux seniors, plus actifs qu’auparavant, expriment des attentes fortes pour améliorer leur quotidien et faciliter leurs conditions de vie. Plus encore, ils deviennent force de proposition pour y répondre.

Dans une société où seniors et numérique occupent une place prépondérante, ce sont les manières de vivre ensemble entre tous les âges qui se transforment et se différencient selon les territoires : manières de vivre ensemble dans son quartier, dans son village, dans sa ville et de s'impliquer dans la vie locale ; manières de vivre et vieillir chez soi, à domicile, d'être et de rester mobile.

Il est donc nécessaire de proposer une offre de services plus importante et innovante. Oui, mais comment trouver des réponses adaptées à partir de ce diagnostic ? Cet évènement avait donc pour objectif d’y contribuer en croisant les regards de tous les participants. Différentes thématiques ont ainsi été abordées : d’une part la mobilité : « Etre mobile à tout âge : développer et accompagner les besoins de mobilité sur le territoire (mobilités quotidiennes, de loisirs, résidentielles…) » ; et d’autre part le développement des services, notamment les services à la personne : « bien vieillir à domicile pour une meilleure organisation et un meilleur accès aux réseaux de soins et de services à la personne »

Plus concrètement, cette journée a permis de faire naître des envies de projets impliquant de nombreux acteurs locaux. Différents besoins ont été clairement identifiés, en fonction des particularités des territoires concernés. Plus qu’un constat, c’est là un cadre pour la conception de futurs projets.

Par exemple, la FING a présenté deux scénarios innovants qui sont actuellement à l’étude pour une mise en œuvre sur le territoire. A ce titre, le département de la Manche constitue un véritable terrain d’expérimentation : différentes initiatives verront le jour dans le département prochainement. Au premier semestre 2010, un réseau social d’entre-aide sera mis en place grâce à la plate-forme Sparkangels, en collaboration avec la société Sparkom. Elle permettra d’accompagner instantanément par partage d’écran et prise en main à distance toute personne qui a besoin d’aide, de formation et de conseils. Une des applications possibles sera de faire valoir les compétences et apporter des formations intergénérationnelles.

Une expérimentation sera également menée avec T-seniority. Elle visera à développer un portail web favorisant l’inclusion sociale des personnes âgées. Ce projet leur permettra de franchir la barrière les séparant de l’internet en utilisant la télévision.

De futures collaborations : Innovation Domicile Autonomie (IDA), porté par l’ASSAD du Pays de Rennes, en partenariat avec Rennes Métropole, le bailleur Archipel Habitat et l’université de Rennes 1 et 2, est un projet de développement des offres de services s’appuyant sur les technologies pour favoriser le maintien à domicile. Ce projet est conçu de manière à pouvoir tester une série de services technologiques et domotiques auprès de panels d’utilisateurs âgés, au sein d’un appartement témoin ou chez l’habitant directement.


Publié le Mardi 2 Février 2010 dans la rubrique Internet | Lu 3569 fois