Sommaire
Senior Actu

Innovations technologiques dans l'univers des maladies cardiaques

La Société Française de Cardiologie (SFC) fait le point sur deux innovations technologiques à l’occasion du Congrès StimuDef qui ouvrira ses portes les 23 et 24 mars 2017 à Paris. D’un côté, le pacemaker sans sonde et de ‘aultre l’occlusion de l’auricule gauche. Détails.


Innovations technologiques dans l'univers des maladies cardiaques
Le pacemaker sans sonde
Cela fait maintenant trois ans que le pacemaker sans sonde a fait son entrée dans les hôpitaux. Ultra-miniaturisé, fixé contre le myocarde à l’aide de vis ou de petites ancres, ce stimulateur est devenu un système « tout en un » comprenant batterie, électronique et électrodes.
 
Ce dispositif est invisible sous la peau et ne laisse aucune cicatrice : il suffit d’une petite incision pratiquée au niveau de l’aine pour introduire le stimulateur dans la veine fémorale pour ensuite, le faire remonter jusqu’à la pointe du ventricule droit.
 
Moins invasive que la pose d’un pacemaker traditionnel, cette nouvelle technologie limite fortement le risque de complications. A ce jour, plus de 200 patients en France ont déjà bénéficié de ce micro-stimulateur dont la durée de vie est de dix ans. 
 
L’occlusion de l’auricule gauche
La fermeture percutanée de l’auricule gauche est une technique interventionnelle adaptée aux patients présentant une fibrillation atriale et une contre-indication absolue aux anticoagulants. Ce dispositif est mis en place pour prévenir les AVC.
 
Rappelons que l’auricule est une sorte de petite poche en cul-de-sac communiquant avec les cavités cardiaques. Elle est considérée comme un site privilégié donnant lieu à la formation de caillots. L’implantation d’une prothèse dans l’orifice de l’auricule permet ainsi d’éviter la migration d’un thrombus pouvant être à l’origine d’un AVC.


Publié le Jeudi 16 Mars 2017 dans la rubrique Santé | Lu 1429 fois