Sommaire
Senior Actu

Info Alzheimer Hauts-de-Seine : un numéro d’appel unique sur les aides disponibles dans le département

Dans le cadre du Plan national Alzheimer, le Conseil général des Hauts-de-Seine (92) a été choisi pour expérimenter pendant six mois une plate-forme téléphonique unique en France qui vise, à terme, à être nationalisée. Explications.


Depuis le 3 avril 2012, le Conseil général des Hauts-de-Seine, avec le soutien de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) met en place un numéro d’appel unique destiné aux personnes malades résidant dans le département, à leurs proches et aux professionnels qui les accompagnent : « Info Alzheimer Hauts-de-Seine ».

Plus concrètement, cette plate-forme téléphonique a pour mission de les orienter 24h/24, 7 jours/7, vers les ressources départementales correspondant à leurs demandes (professionnels, institutions, associations en lien avec la maladie d’Alzheimer) pour favoriser notamment l’accès aux services et aux prestations.

Pour joindre l’un des conseillers disponibles 24h/24 et 7 jours/7, il suffit de composer le 01 41 20 29 29 (prix d’un appel local).

L’évaluation de ce dispositif aura lieu tout au long de l’expérimentation (d’une durée de six mois) et permettra de mettre à jour l’intérêt et la valeur de ce service qui vise à être nationalisé. En complément, le Conseil général propose de retrouver sur son site internet www.hauts-de-seine.net un numéro de « Questions de famille » spécial maladie d’Alzheimer.

Au sommaire : des interviews de professionnels, des dossiers thématiques, des foires aux questions, des renseignements très utiles : lieux d'accueil, établissements, services et aides financières. Les internautes peuvent poser leurs questions auxquelles répondront des professionnels du Conseil général.

Plan départemental Alzheimer Hauts-de-Seine

Le Conseil général des Hauts-de-Seine réaffirme son engagement dans la lutte contre la maladie. Depuis de nombreuses années, le Conseil général des Hauts-de-Seine a fait de la lutte contre la maladie d’Alzheimer une de ses priorités.

Le Conseil général des Hauts-deSeine s’annonce comme le premier département francilien à mettre en place un « Plan départemental Alzheimer ». Depuis 2010, ce plan regroupe toutes les actions engagées et déjà renforcées, et les projets à venir, en faveur des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et leur famille. Dernier de ces projets, la plateforme « Info Alzheimer Hauts-de-Seine » ouvrira le 3 avril prochain.

Le Conseil général des Hauts-de-Seine, soutenu financièrement par la CNSA à hauteur de 230.000 euros, rappelle dans un communiqué qu’il est le « seul département français à expérimenter ce dispositif d’information et d’orientation à la disposition de tous ».

Les actions renforcées
Le diagnostic précoce de la maladie d’Alzheimer (DPMA 92)
Depuis 2006, le Conseil général a mis en place « une démarche de diagnostic précoce de la maladie d’Alzheimer » - DPMA. De façon systématique, toutes les personnes entrant dans le dispositif de l’APA en bénéficient. La mesure renforce encore le lien préexistant entre les médecins généralistes et les médecins évaluateurs de l’APA.
Depuis 2006, plus de 20 000 évaluations ont été effectuées qui ont contribué à un peu plus de 1000 diagnostics.

De nouvelles places d’accueil de jour
Le Conseil général des Hauts-de-Seine a développé de nouvelles places d’accueil de jour pour les personnes âgées dans plusieurs villes du département. Il s’agit essentiellement d'accueils organisés dans les maisons de retraite. Ils permettent aux personnes âgées de participer à des activités thérapeutiques et de resocialisation afin de ralentir les effets de la maladie et de rompre l’isolement. Il s’agit également de prévenir la dépendance et de soutenir les aidants familiaux dans leur rôle.

Les projets à venir
Une équipe itinérante de professionnels en partenariat avec France Alzheimer 92. Le Conseil général va expérimenter la mise en place d’une équipe itinérante spécialisée dans l’accompagnement des malades et de leur famille en partenariat avec l’association France Alzheimer 92. Cette équipe organisera des ateliers dans des accueils de jour. Il s’agit de proposer un accompagnement spécifique et de nouvelles activités aux malades.

Dans le département des Hauts-de-Seine, 20.000 personnes sont atteintes de la maladie d’Alzheimer, avec une progression de 4.000 nouveau cas chaque année. Le département compte au moins 40.000 aidants naturels. A partir de 85 ans, une femme sur quatre et un homme sur cinq sont touchés par la maladie d’Alzheimer.


Publié le Mercredi 11 Avril 2012 dans la rubrique Social | Lu 1981 fois