Sommaire
Senior Actu

Hydrafruit : des eaux gélifiées contre les troubles de la déglutition

La société française Nutrisens Médical a mis au point avec Michel Guatterie, expert en dysphagie, toute une gamme d’eaux gélifiées qui vise à réduire les problèmes de fausse route chez les personnes âgées. En effet, ces problèmes de déglutition peuvent avoir des conséquences dramatiques sur les patients. Une première sur le marché français.


Hydrafruit : des eaux gélifiées contre les troubles de la déglutition
Il y a un an, les équipes de recherche de Nutrisens Médical ont collaboré avec Michel Guatterie, expert et rééducateur de la dysphagie, afin de développer un test d'évaluation des différentes capacités de déglutition. Suite à ces travaux, quatre niveaux (grades) de fausse route ont été identifiés (0, 1, 2 ou 3) allant d'une déglutition tout à fait normale (degré 0) à des fausses routes importantes, voire permanentes pour le stade de niveau 3.
 
Suite à cela, les chercheurs de Nutrisens ont mis au point des solutions d'hydratation, sous la forme d’eaux gélifiées, adaptées au degré de dysphagie du patient. Ces boissons à texture modifiée sont plus ou moins épaissies afin de conserver un confort et une qualité de vie gustative. Par leur aromatisation prononcée et leur degré d'épaississement, ils stimulent la déglutition et permettent d'éviter les fausses routes.
 
La viscosité et le seuil d'écoulement de ces eaux gélifiées sont adaptés en fonction des grades, pour une hydratation en toute sécurité. Formulées à base de xanthane, ces eaux gélifiées résistent à l'amylase salivaire. Prêts à l'emploi dans un pot ergonomique de 125 ml, ces nouveaux produits se déclinent en 3 grades et en version sucrée ou édulcorée, notamment pour les patients diabétiques.
 
Scientifiquement appelée dysphagie ou plus communément « fausse route », cette gêne survient chez les victimes d'accidents vasculaires cérébraux, les patients souffrant de maladies dégénératives comme Parkinson, la sclérose en plaque, certaines formes de myopathie, les opérés de cancers ORL, les traumatisés crâniens... Enfin, la dysphagie touche beaucoup de personnes âgées, en particulier celles souffrant de la maladie d'Alzheimer. Les troubles de la déglutition prédisposent à la dénutrition, l'infection broncho-pulmonaire à répétition, l'isolement social et l'atteinte de la qualité de vie. 


Publié le Mardi 2 Février 2016 dans la rubrique Nutrition | Lu 1077 fois