Sommaire
Senior Actu

Hollande : il faut renforcer le travail des seniors (OCDE)

Un nouveau rapport* de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) fait le point sur le travail des seniors aux Pays-Bas. Conclusion : les réformes mises en place au cours de la dernière décennie ont été bénéfiques, toutefois, le taux d’emploi des salariées de plus de 55 ans –qui a bien augmenté ces dernières années- pourrait encore être amélioré.


Très clairement, selon ce rapport, les réformes qui ont été réalisées au cours des dix dernières années ont été bénéfiques pour le travail de seniors.
 
Ainsi, le relèvement de l’âge de la retraite a permis d’augmenter le taux d’emploi des 55/64 ans qui atteint depuis 2013, 60% contre une moyenne de 55% dans les pays de l’OCDE.
 
Cependant, cette amélioration ne suffit pas… De fait, la Hollande est classée 16ème sur 34 concernant l’emploi des salariés de plus de 55 ans. Par ailleurs, les plus de 65 ans ne sont pas suffisamment nombreux à travailler, même si l’OCDE note quelques progrès réalisés dans cette tranche d’âge depuis quelques années.
 
Comme le souligne Stefano Scarpetta de l'OCDE : « l’allongement de la vie active aux Pays-Bas se heurte à plusieurs obstacles pour les travailleurs âgés : chômage de longue durée élevé, embauches limitées et taux d’invalidité important. Par exemple, plus de la moitié des demandeurs d’emploi de plus de 55 ans sont au chômage depuis plus d’un an, alors que la moyenne de l'OCDE s’élève à 47 %. De nouvelles réformes sont donc nécessaires ».

Dans ce contexte, cet organisme conseille –entre autre- à la Hollande d’allonger la durée de cotisation dans les régimes de retraite relevant du deuxième pilier et d’assouplir les conditions de départ et de cumul pension/emploi afin d’encourager les seniors à poursuivre leur activité. Il prône aussi la réduction de la durée maximum de versement des indemnités de chômage tout en améliorant les mesures d’aide au retour à l’emploi pour tous les chômeurs, y compris ceux qui ont plus de 60 ans et qui bénéficient du dispositif d’aide au revenu pour les chômeurs âgés.
 
D’autre part, l’OCDE  préconise  la mise en place de nouvelles pratiques visant à favoriser l’employabilité à long terme afin qu’elles s’imposent progressivement comme des normes nationales. Elles portent sur la prévention du chômage et de la maladie ainsi que sur l’amélioration de la productivité de tous les travailleurs, indépendamment de leur âge. Il faudrait également relier les mesures de formation destinées aux chômeurs âgés directement à un emploi particulier. Enfin, l’OCDE conseille de renforcer les liens entre service public et collectivités locales afin d’encourager le retour à l’emploi des chômeurs âgés.
 
*Working Better with Age in the Netherlands


Publié le Mardi 22 Avril 2014 dans la rubrique Emploi | Lu 961 fois