Sommaire
Senior Actu

Helen Thomas : disparition de la doyenne des correspondantes de presse de la maison blanche

Helen Thomas avait 92 ans. Elle a travaillé comme correspondante de presse à Washington jusqu’en 2010. Mais pas n’importe où ! En effet, cette nonagénaire, décédée le 20 juillet dernier, était la plus ancienne des journalistes accréditée à la Maison Blanche.


Alors que les débats sur l’âge du départ à la retraite devraient reprendre en France en cette rentrée 2013, certaines personnes ne peuvent tout simplement pas s’arrêter de travailler…
 
C’est incontestablement le cas d’Helen Thomas, journaliste de 92 ans, doyenne des correspondants de presse à la Maison Blanche (Washington) décédée le 20 juillet 2013, qui a continué son métier jusqu’en 2010.
 
Cette nonagénaire avait démarré sa carrière à l’agence UPI sous la présidence de John Fitzgerald Kennedy dans les années 60…
 
« L'ancienne présidente du Gridiron Club Helen Thomas, qui fut aussi la première femme à en faire partie, est décédée (…) à son domicile de Washington après une longue maladie » indiquait alors l’association dans un communiqué.
 
Lors des conférences de presse de la Maison Blanche, cette figure emblématique du journalisme politique américain, était toujours assise à la même place : au premier rang. Elle avait même, privilège unique, un siège à son nom ! Elle était également réputée pour son franc-parler et ses questions sans détour. Helen Thomas avait cependant dû prendre sa retraite, non pas à cause de l’âge, mais suite à une série de questions et de remarques controversées sur le conflit israélo-palestinien.
 
Le président Obama a rendu hommage à Helen Thomas dans un communiqué : « ce qui faisait d'Helen la "doyenne des correspondants de la Maison Blanche" n'était pas seulement la durée de sa fonction, mais la croyance ancrée que notre démocratie fonctionne mieux quand nous posons des questions difficiles et demandons des comptes à nos dirigeants ».


Publié le Lundi 26 Août 2013 dans la rubrique Divers | Lu 394 fois