Sommaire
Senior Actu

Grippe : 18.300 morts supplémentaires, en grande majorité des personnes âgées

La grippe de l’hiver 2014/2015 aura été particulièrement meurtrière… En effet, selon le tout dernier bulletin de L’Institut de veille sanitaire (InVS) paru la semaine dernière, l’épidémie de grippe aurait entrainé cette année une surmortalité de 18.300 morts, dont 90% de personnes âgées…


Grippe : 18.300 morts supplémentaires, en grande majorité des personnes âgées
Tous les ans, la grippe s’abat sur l’Europe à peu près à la même période… Mais toutes les grippes ne sont pas comparables. Ainsi, celle de l’hiver 2014/2015 s’est avérée particulièrement meurtrière. Selon les derniers chiffres publiés la semaine dernière par l’InVS, la grippe aurait entrainé cette année une surmortalité de 18.300 personnes dont 90% de seniors dans l’ensemble des régions métropolitaines. Il s’agit de l’excès de mortalité le plus élevé depuis l’hiver 2006-2007.
 
Ce sont les seniors qui ont représenté un grande partie des hospitalisations pour grippe. En effet, pendant l’épidémie, on a recensé près de 30.000 passages aux urgences tous âges confondus dont 3.133 ont donné lieu à une hospitalisation (plus de 10%). Parmi ces hospitalisés : 28% de 65-84 ans et 19% de 85 ans et plus. Or, ces groupes d’âge représentent respectivement 15% et 3% de la population française soit un risque d’hospitalisation multiplié par deux pour les 65-84 ans et par six pour les 85 ans et plus !
 
L'impact en termes de mortalité chez les ainés est important (16.608 morts supplémentaires cette année chez les 65 ans et plus). Cela montre bien combien la grippe reste une maladie grave pour les seniors. A ce sujet, l’InVS déplore d’ailleurs, « une baisse de la couverture vaccinale dans cette population : même si cette année l’adéquation avec les souches vaccinales n'était pas optimale, il faut tout de même souligner que la majorité des virus grippaux circulant étaient couverts par le vaccin ».
 
Rappelons que la prévention de la grippe repose sur la vaccination et sur des mesures barrière (réduction des contacts avec des malades et renforcement de l’hygiène) qui doivent venir la compléter. Pour information, le vaccin contre la grippe est pris en charge à 100% pour les populations à risque (dix millions de personnes en France). Dont les personnes âgées de 65 ans et plus font partie...


Publié le Mardi 26 Mai 2015 dans la rubrique Santé | Lu 817 fois