Sommaire
Senior Actu

Grands-Parents pour le climat

Voici une intéressante initiative ! En effet, le collectif senior « Grands-parents pour le climat » a décidé de se constituer afin de lutter contre le réchauffement climatique et d’offrir une planète meilleure à leur petits-enfants. Et il y a du travail…


On ne va pas se voiler la face… L’état actuelle de notre planète est principalement dû aux actions de l’homme. Et au cours des cinquante ou soixante dernières années, l’être humain a probablement plus abîmé cette Terre -sans laquelle nous ne sommes rien, rappelons-le- que depuis qu’il l’habite !
 
Bref, certains seniors d’aujourd’hui, loin de se dire « après moi le déluge », ont bien conscience que la nature a été en grande partie détruite par leur génération, et notamment par celle des baby-boomers. Il ne s’agit pas d’accuser qui que ce soit, ni de jeter la pierre à cette catégorie de seniors, mais c’est un constat que portent eux-mêmes certains aînés…
 
C’est dans ce contexte qu’un peu partout sur la planète, on voit fleurir ces collectifs de seniors qui souhaitent faire bouger les choses afin de léguer à leurs petits-enfants et aux générations futures, une planète en meilleur état… Et il y a du travail, tant nous nous « ingénions » à lui faire mal d’années en années !
 
Grands-parents pour le climat est un mouvement né à l’origine en Suède en 2006. Il s’est ensuite répandu en Europe (Belgique, Suisse) et dans le reste du monde (Canada, USA). Il existe désormais, depuis quelques mois, une branche française.
 
A noter le lancement dans l’Hexagone de la campagne « Chez mon commerçant, j’emballe durable », qui s’inspire des bonnes idées de l’association Zero Waste. L’idée ? Nous informer sur les gâchis inacceptables de nourriture et s’efforcer de limiter nos achats ; favoriser les achats de denrées en vrac et en réutiliser nos emballages ; encourager nos commerçants à anticiper les inévitables évolutions économiques et à proposer de nouveaux modes d’échange générateurs de fidélisation de leur clientèle.
 
Rappelons que l’été dernier en Suisse, cent cinquante femmes âgées de l’association des Ainées pour la protection du climat ont décidé de porter plainte contre leur pays afin que le gouvernement suisse soit plus ferme dans sa lutte contre le changement climatique.


Publié le Lundi 13 Février 2017 dans la rubrique Société | Lu 1185 fois