Sommaire
Senior Actu

Genève : des chômeurs vont s’occuper des personnes âgées en établissement

Dans un communiqué, le Département de la solidarité et de l’emploi (DES), organisme genevois en charge de la politique de santé et d’économie du canton, vient d’annoncer la création d’une cinquantaine de postes dans des établissements pour personnes âgées, qui permettront à des chômeurs de retrouver un emploi.


Cette nouvelle mesure, concrétisant l’initiative populaire 125 « pour une meilleure prise en charge des personnes âgées en Etablissements médico-sociaux (EMS) » pourrait résoudre –localement et en partie seulement- le double problème du chômage et du manque de personnel en maisons de retraite.

Plus concrètement, 51 chômeurs vont être engagés pour le soutien aux personnes âgées dans 29 EMS. Comme le souligne le communiqué du DES, « les 51 postes ainsi créés permettront de compléter la densité de la prise en charge en EMS, tout en remettant en emploi des personnes actuellement au chômage ».

Tous les établissements « ayant formulé une demande ont obtenu des postes dans le cadre budgétaire prévu de cinq millions de francs suisses » précise encore le DES. Cependant, les subventions accordées aux EMS pour l’engagement de ce personnel complémentaire est soumise à différentes conditions. Tout d’abord, le poste doit être accordé à une personne actuellement au chômage, pour un contrat à durée non déterminée. Ensuite, la subvention n’est pérennisée que si la relation de travail se poursuit au-delà de douze mois.

Pour Yves Mugny, du comité d'initiative populaire 125, « cette mesure est un premier pas sur un long chemin, mais elle reste insatisfaisante ». Et le syndicaliste de souligner que les cinq millions budgétisés ne couvrent qu'un douzième des besoins estimés à 60 millions par le Conseil d'Etat pendant la campagne.


Publié le Mercredi 14 Mai 2008 dans la rubrique Maisons de retraite | Lu 8045 fois