Sommaire
Senior Actu

Galanterie : les seniors célibataires sont pour !

Selon un récent sondage réalisé par Toluna* pour le compte du site de rencontres amour.com, une large majorité des célibataires de 55 ans et plus** est nostalgique du temps où la galanterie était monnaie courante et les trois-quarts des femmes seniors estiment que c’est à l’homme de faire le premier pas !


Qu’il s’agisse de tenir une porte ouverte, de porter les bagages trop lourds, de tirer une chaise ou encore de régler discrètement l’addition… Chaque geste galant est apprécié des Français, et plus particulièrement… des femmes !

Alors que les deux-tiers (66%), toute génération confondue, apprécient qu’un homme leur tienne la porte, elles sont 53% à se ravir de le voir régler l’addition ! Les hommes sont d’ailleurs les premiers à trouver élégant de s’approprier la note en fin de repas, puisqu’ils sont 47% à considérer ce geste comme l’essence même de la galanterie. De ce côté-là, l’égalité des sexes n’est pas de mise semble-t-il…

Par ailleurs, et contrairement aux idées reçues, la galanterie est avant tout perçue comme un geste romantique plutôt que comme une pratique dont pourraient user les hommes pour arriver plus vite à leurs fins... En effet, seules 8% des femmes sont méfiantes et pensent qu’il s’agit d’un subterfuge mené habillement par l’homme pour les conquérir plus facilement.

Galanterie : les seniors célibataires sont pour !
Autre point : les hommes comme les femmes considèrent que c’est aux messieurs de faire le premier pas et de lancer l’invitation pour un premier rendez-vous.

Tandis que deux femmes sur trois attendent une demande, les hommes ne sont que 58% à oser faire le premier pas. Et plus on avance en âge, plus cette pensée est courante... Pour preuve : les trois-quarts des plus de 55 ans** pensent que c’est à l’homme de se jeter à l’eau. Les femmes seniors auraient-elles peur d’être considérées comme trop entreprenantes ?

A noter également qu’une très large majorité (82%) des célibataires de plus de 55 ans** sont nostalgiques du temps où la galanterie était monnaie courante et regrettent sa rareté.

Pour 64% des femmes célibataires, un homme attentionné a plus de chance de les séduire qu’un bel Apollon qui se regarde le nombril. Pour les femmes de plus de 55 ans, c’est la culture qui prime puisqu’elles sont 35% à être charmées par un homme cultivé. Suivent loin derrière, le style vestimentaire et l’aspect physique. Seulement 8% des célibataires** y accordent de l’importance.

Dernier conseil : si l’homme veut séduire il doit se munir de son Bescherelle ! En effet, les utilisateurs des sites de rencontres sont 43% à porter une attention particulière aux fautes d’orthographes, qu’ils trouvent rédhibitoires. Enfin, soulignons que si les jeunes passent rapidement au tutoiement, les plus de 55 ans sont 15% à préférer le « vous » dans un premier temps.

Conclusion, si la galanterie est en voie de disparition au quotidien, elle reste encore très recherchée par ceux et celles en quête du grand amour. Aujourd’hui, la galanterie est aussi, et surtout, une façon de séduire avec « tact » et de prouver un certain savoir-vivre. Même sur le net !

*Sondage Internet réalisé en partenariat avec Toluna Quick Survey pour amour.com via un panel France réalisé les 14 et 15 avril 2011, auprès de 2 000 personnes.
**hommes et femmes confondus


Publié le Mercredi 15 Juin 2011 dans la rubrique Société | Lu 2793 fois