Sommaire
Senior Actu

Friends of the Elderly : quand des jeunes vivent le quotidien des aînés pour éveiller les consciences

Voici une expérience originale qui s’est tenue la semaine dernière en Grande-Bretagne. En effet, baptisée « Friends of the Elderly »*, ce programme proposait à une dizaine de volontaires âgés de 22 à 50 ans de vivre à l’isolement pendant toute une semaine, avec en plus, un matériel invalidant qui les mettait « dans la peau d’un aîné ». Le but : faire prendre conscience au plus grand nombre des difficultés rencontrées par les personnes âgées dans la vie de tous les jours.


La solitude des seniors n’est pas une légende ! De nombreuses personnes âgées passent des journées entières à ne parler avec personne… Seules chez elles, avec pour compagnon, qui la télévision, qui la radio et pour les plus chanceuses, le téléphone. Quand il sonne.

Certes, les média en parlent régulièrement dans leurs colonnes, de cette solitude. Certes, une partie de l’opinion publique commence à prendre conscience de cet isolement des ainés, souvent doublé de handicaps plus ou moins invalidants.

Mais finalement, tant qu’on n’a pas vécu l’expérience, nul n’est capable de se rendre compte de ce que c’est que cette vie qui se répète inlassablement, de ces jours sans fin… Sans jamais un proche avec qui communiquer.

En Grande-Bretagne, dix personnes se sont donc mises dans la peau d’un « vieux » pendant une semaine. Le programme porte bien son nom « Isolation Week** », imaginée par l’organisme caritatif « Friends of the Elderly ».

Friends of the Elderly : quand des jeunes vivent le quotidien des aînés pour éveiller les consciences
Le concept : ces volontaires ont passé une semaine seuls chez eux avec en plus, un équipement réduisant leurs capacités physiques (vue, toucher, audition, déplacement, etc.).

Pendant cette période, interdiction d’utiliser le web (donc Facebook ou les e-mails) ou le téléphone (pour discuter ou envoyer des SMS). Une véritable épreuve de force d’être ainsi diminué !

En revanche, les dix participants possèdaient un blog sur lequel ils pouvaient relater leurs impressions…

Bilan : une prise de conscience que la vie d’une personne âgée n’est pas rose tous les jours. Loin s’en faut. Le moindre geste devient plus compliqué. La moindre tâche quotidienne devient plus ardue. Le moindre déplacement devient plus fastidieux voire dangereux.

L’expérience sera ensuite analysée par des spécialistes qui travaillent dans le secteur des personnes âgées.

*Amis des personnes âgées
** la semaine de l’isolement


Publié le Lundi 27 Juin 2011 dans la rubrique Intergénération | Lu 2691 fois