Sommaire
Senior Actu

Frédéric François : sans amour, sans amitié et sans tendresse, vous ne pouvez pas vivre

Artiste adulé, Frédéric François a toujours chanté la tendresse, l'amitié et l'amour. De succès en succès, le Sicilien au grand coeur est devenu un chanteur intemporel très proche des Français. L'interprète de « Mon coeur te dit je t'aime » a sorti récemment un nouveau livre, tout en images, dans lequel il revient sur les moments forts de sa vie et de sa carrière. Interview réalisée par le magazine Nos Tendres et Douces années.


NTDA : Quelle a été votre première réaction en tournant les pages de votre livre « Merci la vie » ?
Frédéric François : Je me suis dit qu'il était formidable. Lorsqu'on ouvre le livre de sa vie, c'est comme un album de photos de famille. On se penche dessus et tous les souvenirs reviennent. Le livre permet d'immortaliser le temps et de revivre des moments forts de sa vie.

NTDA : Dans cet ouvrage, vous vous livrez davantage à travers des photos plutôt que par des mots. C'est un peu la suite de votre autobiographie… en images ?
Frédéric François : C’est exact. Avec ce livre, on est dans le réel et… le visuel ! Les photos parlent d'elles-mêmes et immortalisent le temps qui passe.

NTDA : Comme dans beaucoup de vos chansons, l'amour, l'amitié et la tendresse transpirent dans chacune des pages de « Merci la vie ». Justement l'amour, l'amitié et la tendresse ont-ils été le moteur de votre vie plus que le succès, la gloire ou l'argent ?
Frédéric François : Bien sûr, ce sont les fondations de ma vie. Sans amour, sans amitié et sans tendresse vous ne pouvez pas vivre. Vous êtes quelqu'un d’autre et les gens n'ont pas le même regard sur vous. Ces valeurs vous aident à évoluer dans la vie.

NTDA : On vous imagine assez bien, dans quelques années bien sûr, confortablement installé dans un fauteuil près d'un feu de cheminée, entouré de vos enfants et de vos petits-enfants, un livre ouvert sur les genoux, en train de leur raconter des anecdotes que seule votre mémoire aura gravée. Vous êtes-vous déjà projeté dans cette situation ?
Frédéric François : (Il éclate de rire) Oui, mais d'une façon plus moderne ! Lorsque vous m'avez posé cette question, j'ai vu un tableau monstrueux ! J'ai tout de suite imaginé un petit vieux, avec une barbe et j'avoue que je préfère ne pas m'imaginer ainsi. Toutefois, je connais déjà des moments semblables lorsque l'on se retrouve en famille.

Comme je vous le disais tout à l'heure, ce livre est un album de famille. Mes petits-enfants me questionnent beaucoup sur ma vie. Mais je tiens à dire que ce livre est aussi dédié aux gens qui m'accompagnent depuis des années. Au fil des pages, ils se rappelleront tel ou tel spectacle, etc.

NTDA : Qu'aimeriez-vous que les gens retiennent de Frédéric François ?
Frédéric François : Ils retiendront certainement des chansons. Des souvenirs de leur enfance lorsque leur maman passait des disques de moi. Ils feront peut-être le lien entre leur maman, moi et mes chansons. Certains auront une anecdote par rapport à un titre : « On a dansé sur cet air », « J'ai flirté sur cette chanson »… J'espère que je leur laisserai une part de bonheur et que j'aurai, à ma façon, participé à leur vie.

NTDA : Et qu'est-ce que vos proches doivent retenir de Francesco Barracato ?
Frédéric François : J'aimerais que mes enfants et mes petits-enfants retiennent des choses simples de ma personnalité. J'aimerais qu'ils disent que j'étais un papa ou un « papou » formidable. Toujours présent et à l'écoute. Disponible pour les aider, les guider et les encourager.

Mais, au fond, ils retiendront peut-être qu'ils n'avaient pas un papa comme les autres…
Ma notoriété n'a sûrement pas été facile à vivre pour eux notamment à cause du regard des autres à l'école ou au collège. Au-delà de ma notoriété et de mon métier de chanteur, j'aimerais qu’ils retiennent que j'ai essayé d'être un papa attentionné. Je voudrais être un magicien qui a aidé de sa baguette magique à éclairer leur chemin.

NTDA : Deux mots sur Patrick Carpentier, le photographe de votre livre…
Frédéric François : J'ai une entière confiance en Patrick et pour un Sicilien, donner sa confiance, c'est important. Il me suit partout depuis longtemps. C'est lui qui fait mes photos de scène, les clichés lors des répétitions mais aussi mes photos de famille. C'est un être formidable, très gentil, qui comprend les choses. Avec lui, j'ai toujours été très complice et relax dans le travail.

Propos recueillis par Liliane Boyer 
Frédéric François : sans amour, sans amitié et sans tendresse, vous ne pouvez pas vivre

Merci la vie
300 photos inédites de Frédéric François
Broché: 137 pages
Editions du Rocher
Collection : DOCUMENTS
21 euros


Publié le Vendredi 9 Janvier 2009 dans la rubrique Culture | Lu 7915 fois