Sommaire
Senior Actu

Fatigue et sommeil : les aliments peuvent nous aider !

Le laboratoire Nutriting, qui commercialise le complément alimentaire NuPower qui vise à vous aider à lutter contre la fatigue grâce à une association de vitamines et des minéraux, revient en détail sur les moyens naturels de combattre les coups de mou par l’alimentation.


Fatigue et sommeil : les aliments peuvent nous aider !
Si dès le premier coup de fatigue vous vous ruez sur votre machine à café « what else ? », c’est que vous n’êtes pas encore conscient des propriétés tonifiantes de certains aliments de notre quotidien. De fait, en période de stress, d’activité intense ou de changement de saison (ce qui est le cas en ce moment avec l’arrivée du printemps), votre assiette peut vous aider à passer ce cap, sans tempête !
 
Pour une journée à plein régime :

- Les vitamines interviennent dans de nombreux processus vitaux et ne peuvent être synthétisées en quantités suffisantes par l’organisme. Nos besoins sont donc essentiellement couverts par les fruits et légumes, qui peuvent être consommés en smoothies pour plus de praticité.

- Fruits secs (noix, amandes…) et séchés (abricots, pruneaux…) sont parfaits à intégrer dans des collations énergétiques. Les premiers sont souvent sources de potassium et magnésium, qui contribuent à réduire la fatigue. Les seconds, en plus d’apporter des vitamines et minéraux, sont « alcalinisants », c’est-à-dire qu’ils diminuent l’acidité du bol alimentaire. Cet effet est positif puisqu’une alimentation trop acide peut accentuer la sensation de fatigue. 
 
A l’inverse votre assiette peut également devenir votre premier somnifère…  Repas léger et tisane verveine, les « conseils de grand-mère » pour bien dormir sont nombreux et ont la plupart du temps une réelle efficacité. Découvrons quelques réflexes alimentaires qui nous accompagneront dans les bras de Morphée, où nous passons près du tiers de notre vie.
 
Quatre atouts nutrition pour un sommeil naturel et réparateur :

- Privilégiez un dîner plus riche en glucides qu’en protéines, cela favorisera une absorption optimale du tryptophane, un précurseur de l’hormone du sommeil : la mélatonine. Le tryptophane se retrouve dans de nombreux aliments : produits laitiers, riz complet, arachides, légumineuses (pois, lentilles…), chocolat, banane, fruits secs (amande, noix…), viandes, poissons et œuf.

- Evitez les repas copieux ou trop gras, qui prolongent la digestion, consommatrice d’énergie.

- Evitez thé et café après 17 heures. Privilégiez les infusions et tisanes intégrant des plantes facilitant l’endormissement : camomille, mélisse, verveine, passiflore…

- Enfin, et contrairement à certaines idées reçues, on ne dort pas mieux après quelques verres. L’alcool provoque à retardement des sécrétions d’adrénaline, qui bloque l’action du tryptophane et fait chuter le taux de mélatonine. La sensation d’ébriété peut contribuer à réduire le temps d’endormissement, mais la qualité du sommeil s’en trouve alors grandement amoindrie.


Publié le Lundi 9 Mars 2015 dans la rubrique Nutrition | Lu 1646 fois