Sommaire
Senior Actu

Enkolok.fr : un site Internet pour favoriser la colocation seniors/étudiants

Le groupe familiale Sairenor, spécialisé dans les résidences-retraite vient de publier sur Internet, un nouveau site baptisé Enkolok.fr, visant à favoriser (gratuitement) la colocation intergénérationnelle entre seniors et étudiants. Détails.


Compte tenu du manque de logements étudiants d’une part et de la solitude de certains seniors d’autre part, la colocation entres jeunes et aînés peut être une bonne solution pour tous…
 
De nos jours, la pénurie de logements et les prix des loyers atteignent des sommets dans les grandes villes universitaires… Ce qui amène les jeunes à opter pour la colocation afin de réduire leur budget « habitat ».  
 
La recherche d’un appartement et/ou d’un colocataire n’est cependant pas toujours chose facile pour les étudiants. De leur côté, les seniors sont eux aussi de plus en plus confrontés à des problèmes de financement de leur logement... Une vraie tendance de fond depuis quelques années, qui malheureusement ne devrait pas aller en s’arrangeant dans l’avenir…

Dans ce contexte, le groupe Sairenor vient de mettre en ligne une plateforme baptisée enkolok.fr . Ce concept est fondé sur une règle d’or : celle du « mieux vivre ensemble ». Ce service est totalement gratuit. Plus concrètement, il s’agit des rapprocher les seniors qui disposent d’une chambre inutilisée dans leur logement et les étudiants qui cherchent un toit à un tarif compétitif, le temps de leurs études.
 
En échange d’une chambre à tarif réduit, les seniors demandent juste un peu d’aide au quotidien (faire les courses, échanger le temps d’un diner, conduire une vieille dame chez le médecin, faire un peu attention à sa sécurité, etc.). Une colocation intergénérationnelle qui doit permettre à chacun de s’y retrouver.
 
Rappelons qu’en règle générale, la colocation intergénérationnelle souffre cruellement de candidats du côté des seniors, encore mal informés de cette pratique ou réticents à l'idée de partager leur logement avec une autre personne. En revanche, les jeunes semblent plutôt conquis par cette alternative.


Publié le Mardi 15 Avril 2014 dans la rubrique Intergénération | Lu 1387 fois