Sommaire
Senior Actu

Emploi des seniors : les propositions du Medef

« Le consensus national Etat-Entreprises-Syndicats-Salariés, qui prévalait jusqu’à il y a peu sur les plans de départs en préretraites n’est aujourd’hui plus acceptable » indique le Mouvement des Entreprises de France (Medef) qui affirme par ailleurs s’engager « en faveur de l’emploi des seniors » en agissant « sur plusieurs tableaux en même temps ».


« D’une part, et comme l’ont fait l’ensemble des pays européens, il faut relever l’âge légal de la retraite » estime l’organisation patronale précisant : « toutes les études et statistiques le montrent en effet chez nos voisins : les salariés restent plus longtemps dans les entreprises ».

Ensuite, toujours selon le Medef, il faut supprimer la dispense de recherche d’emploi pour les plus de 57 ans et demi. « Cette dispense n’incite pas à rechercher du travail » souligne le syndicat des patrons. « Il faut également assouplir le cumul emploi-retraite en supprimant tout plafond de revenu et tout délai de reprise d’emploi avec le même employeur. Il est temps également d’arrêter de diminuer la décote. Enfin, il faut prévoir un indicateur des seniors dans le bilan social des entreprises » remarque encore l’organisation.

Quand à l’idée d’instaurer un système de bonus-malus qui serait basé sur le taux d’emploi des seniors dans les entreprises, « ce serait une grave erreur. Ce serait même injuste et arbitraire » affirme le Medef. En effet, selon le Mouvement des Entreprises de France, « une entreprise performante dans ce domaine aurait droit à un bonus, alors qu’une start-up embauchant massivement, mais n’ayant pas de salarié de plus de 55 ans, serait pénalisée ? Ce type de système administré ne fonctionne pas. Les exemples passés, comme la contribution Delalande, sont là pour nous le rappeler ».


Publié le Lundi 28 Avril 2008 dans la rubrique Emploi | Lu 12650 fois