Sommaire
Senior Actu

Dunkerque : la résidence Le Val des Roses célèbre ses trente ans

La résidence Le Val des Roses à Dunkerque (Nord) fête ses trente ans. Elle est l’un des tout premiers établissements (132 places) repris en gestion par la Fondation Caisses d’Épargne pour la solidarité à sa création, et fait aujourd’hui partie d’un réseau qui compte 119 structures et services.


Créée à l’initiative de la ville de Dunkerque et de la Société d’Économie Mixte de Flandre Maritime qui souhaitait construire une maison de retraite pour ses cadres, la résidence Le Val des Roses a ouvert ses portes en 1985. Sa capacité totale d’accueil est aujourd’hui de 132 places. 
 
Située à 500 mètres du centre-ville de Dunkerque, l’établissement est bien desservi par les transports en commun et bénéficie de la proximité de services urbains : commerces, services administratifs, services de soins (centre hospitalier, centre médicopsychologique, cabinets médicaux, pharmacies…). 
 
Les 93 appartements pour aînés autonomes (entre 20 et 56 m2) sont répartis dans quatre bâtiments reliés entre eux par le rez-de-chaussée et par une passerelle en hauteur. L’entrée principale ouvre sur l’accueil, les locaux administratifs et les espaces de vie : salon, restaurant et salon de thé. Les logements peuvent accueillir des personnes seules ou en couple. Cet établissement offre aujourd’hui la particularité d’avoir adapté son offre de prise en charge à l’évolution de l’état de santé des personnes accueillies grâce à la création en 2003 et 2011 de deux petites unités de vie.
 
La première, La Roseraie, est réservée à des personnes souffrant d’Alzheimer. Elle propose 18 logements sécurisés adaptés. Le bâtiment de plain-pied est conçu de manière à offrir aux résidents un environnement intime et convivial dans lequel ils trouvent facilement leurs repères. Il est ouvert sur un jardin arboré, clôturé et sécurisé. La Roseraie peut accueillir en journée quatre résidents du foyer logement souffrant de désorientation pour les faire bénéficier d’une prise en charge spécifique et préparer progressivement leur venue dans l’unité. 
 
La seconde, Les Églantines, est dédiée à la prise en charge de personnes en perte d’autonomie physique. Elle peut accueillir 21 personnes, dispose d’un pôle de soins, d’une salle à manger, d’un salon et d’une cuisine ouverte sur un jardin. À l’étage, les chambres individuelles, d’une superficie comprise entre 20 et 30 m2, sont entièrement adaptées à la perte d’autonomie. Des espaces de bien-être viennent compléter ces équipements : salle de soins corporels avec fauteuil de massage et baignoire de balnéothérapie, espace coiffure, salle d’activités ouverte sur une terrasse solarium…  
 
Une quarantaine de salariés est là pour s’occuper des résidents. Des conventions ont été signées avec les principaux acteurs sanitaires et sociaux présents sur le littoral dunkerquois afin d’offrir le service le plus approprié aux résidents. 
 
En 2015, Le Val des Roses est établissement-pilote pour l’accueil de jeunes en service civique, grâce un partenariat avec l’association Unis-Cité. Pendant 8 mois, cette structure accueille 2 jours par semaine, 8 jeunes volontaires qui viennent partager un peu de leur temps avec les résidents. Les activités varient au gré des envies des résidents et sont supervisées par l’animateur. L’objectif est de lutter contre l’isolement des personnes âgées et de renforcer les échanges entre les générations. L’expérience montre que leur présence est particulièrement stimulante : les résidents ont l’occasion de s’ouvrir à de nouveaux projets (informatique, arts de la rue...), de découvrir la façon de vivre des jeunes d’aujourd’hui, et de partager avec eux leur expérience et leurs souvenir. À travers cette mission d’intérêt général, les jeunes acquièrent, quant à eux, une expérience et des compétences qu’ils peuvent valoriser tant à titre personnel que professionnel.    


Publié le Jeudi 22 Octobre 2015 dans la rubrique Maisons de retraite | Lu 1153 fois