Sommaire
Senior Actu

Du sport pour lutter contre le vieillissement

Une récente étude allemande, réalisée par un chercheur de l’Université de Saarland (Hambourg) montre que la pratique intensive d’exercices physiques peut prévenir le raccourcissement des télomères, et donc, ralentir le vieillissement. Encore une excellente raison d’avoir parmi vos bonnes résolutions de 2010, le retour dans les salles de sport !


La pratique d’un sport régulier est bonne pour la santé. Il n’y a aucun doute là-dessus.

Cette nouvelle étude vient donc confirmer, une fois de plus, que l’activité physique permet, non seulement de nous maintenir en pleine forme, mais qu’elle agit également sur la préservation de la longueur de nos télomères, luttant ainsi, contre le vieillissement de nos cellules.

Avant d’aller plus loin, rappelons tout d’abord que les télomères sont des séquences d’ADN qui se trouvent à l’extrémité des chromosomes. A chaque fois qu’une cellule humaine se reproduit, les télomères raccourcissent… Ainsi, plus on vieillit, plus leur longueur tend donc à diminuer… Et lorsque les télomères d'une cellule normale ont disparu, cette dernière est détruite.
Du sport pour lutter contre le vieillissement

Cette enquête a justement porté sur l’étude de la longueur de ces télomères auprès d’un groupe de 32 jeunes coureurs (moyenne d’âge : une vingtaine d’années) parcourant environ 73 kilomètres par semaine ; d’un groupe de coureurs d’une cinquantaine d’années (80 kilomètres par semaine) et d’un dernier groupe témoin de quinquagénaires non sportifs.

En mesurant les télomères de ces trois groupes de personnes, les scientifiques allemands se sont aperçus que les sportifs seniors avaient des télomères plus longs que ceux des quinquas qui ne pratiquaient pas d’activité physique. Ils ont également noté des taux de télomérase, une enzyme qui permet de conserver la longueur du télomère, plus élevés chez les athlètes quinquagénaires et chez les jeunes.

Comme le souligne Ulrich Laufs, responsable de cette étude, « ces résultats montrent bien que l’exercice physique possède de véritables effets anti-âges ».

Cette recherche a été publiée dans la revue scientifique Circulation


Publié le Jeudi 7 Janvier 2010 dans la rubrique Bien-être | Lu 7462 fois