Accueil
La Newsletter ▼
Facebook
Twitter
Rss
 
Santé

Donocoeur 2012 : ne pas banaliser les maladies cardiovasculaires


Les maladies cardiovasculaires sont de vraies maladies ! Elles sont mortelles, mais elles sont aussi gravement invalidantes. De fait, vingt millions de Français en souffrent toute leur vie… Alors, attention à ne pas les banaliser ! Dans ce contexte, la Fédération Française de Cardiologie (FFC) donne l’alerte lors du Donocoeur 2012 qui se tiendra du samedi 27 octobre au dimanche 4 novembre 2012.


Banaliser : attention danger !

Les maladies cardiovasculaires font, à tort, l’objet d’une banalisation tant du public que des personnes venant d’avoir un infarctus.

En effet, plus de 67% des Français ignorent le nombre de décès et sous-estiment les douleurs et les répercussions sur la qualité de vie suite à un accident cardiovasculaire.

« Nombreux sont ceux qui imaginent une survie sans séquelles après un infarctus ! Mourir d’une maladie cardiovasculaire reste dans l’esprit de certains, une belle mort sans douleur ! » déplore Claude Le Feuvre, président de la Fédération Française de Cardiologie. C’est pourquoi, la FFC a décidé de mettre en garde le public contre ces idées fausses qui se révèlent dangereuses pour la santé.

Les maladies cardiovasculaires tuent : 400 décès par jour = 147.000 morts par an ; première cause de mortalité chez les femmes et les plus de 65 ans ; deuxième cause de mortalité après le cancer chez les hommes ; elles constituent l’une des principales causes de handicap invisible majeur…,

Survivre à un infarctus, vivre avec une maladie cardiaque s’avère invalidant. Le handicap est invisible mais difficile à surmonter au quotidien du fait de la prise de médicaments à vie, d’une rééducation longue et éprouvante pour la vie sociale et personnelle de la personne cardiaque et de ses proches.

Vingt millions de Français (touchés par le diabète, l’hypertension artérielle, le cholestérol, le tabac…) souffrent toute leur vie de la maladie cardiovasculaire. « Il est impératif de lutter contre une banalisation de ces pathologies afin d’endiguer leur inquiétante augmentation » insiste Claude Le Feuvre.

« Alors que la plupart des grandes maladies sont freinées, voire baissent grâce aux progrès de la médecine, les maladies cardiovasculaires augmentent ! Maladies multifactorielles, reflet de problèmes économiques, sociaux, culturels, allant de pair avec le diabète, l’obésité, la consommation de tabac, d’alcool, une hygiène alimentaire défectueuse, la sédentarité, le stress… Il est impératif de redoubler d’efforts dans la recherche, l’information, l’éducation pour endiguer ce problème majeur de santé publique » affirme de son côté Claire Mounier-Vehier, première vice-présidente de la Fédération Française de Cardiologie.

Le Donocœur : le rendez-vous annuel de lutte contre les maladies cardiovasculaires

La Fédération Française de Cardiologie lance sa 4ème édition du Donocœur du samedi 27 octobre au dimanche 4 novembre 2012, lors de la Semaine Nationale du Cœur. Cette campagne a pour objet d’alerter le public sur les maladies cardiovasculaires afin de déclencher une prise de conscience. Ces maladies sont non seulement mortelles, mais aussi douloureuses et handicapantes lorsqu’on y survit.

Parce que la collecte de fonds reste le meilleur moyen d’action pour freiner l’augmentation et limiter les conséquences de ces maladies, la Fédération Française de Cardiologie sollicite le public à soutenir cette lutte.

1 don = 3 effets (Prévention - Recherche - Réadaptation)

1- Optimiser les actions de prévention pour que le message « 0 cigarette – 5 fruits et légumes – 30 minutes d’activité physique par jour » soit enfin entendu et appliqué par le plus grand nombre.
2- Renforcer l’innovation en recherche fondamentale et appliquée ainsi qu’en chirurgie.
3- Améliorer l’accompagnement, le suivi des personnes malades et de leur entourage et les réponses de l’urgence face à l’accident cardiaque.

La Fédération Française de Cardiologie lance un programme sur mesure d’éducation thérapeutique.

Ce programme, intitulé « Les maladies cardiovasculaires à toutes les étapes de ma vie », sera disponible fin octobre 2012 sur le site www.fedecardio.com

Chaque internaute aura la possibilité d’évaluer son niveau de risque face à la maladie cardiovasculaire en fonction de ses spécificités (antécédents familiaux, environnement, activités…). Un programme personnalisé sera établi par des cardiologues. Chaque semaine, le patient recevra par email des conseils appropriés et des fiches pratiques pour l’aider à les appliquer.

Le Donocoeur inaugure sa 4ème édition avec « les Battants Fédécardio » les 25 et 26 octobre 2012.

Le coup d’envoi du Donocœur sera donné la veille de la campagne, du jeudi 25 octobre (12h à minuit) au vendredi 26 octobre 2012 (10h à 14h), au pied du Sacré Cœur, dans le square Louise Michel du 18ème arrondissement. Le public est invité à venir pédaler sur des vélos fixes, chaque coup de pédale permettra d’illuminer sans interruption un cœur géant constitué de milliers d’ampoules, disposé sur l’esplanade.
Pour plus d’information et pour soutenir le Donocœur, consultez le site www.fedecardio.com

Lu 959 fois
Publié le Mardi 4 Septembre 2012


Réagissez




Suivez-nous sur Facebook

Découvrez les 10 articles les plus :

Newsletter : restez informés par email