Sommaire
Senior Actu

Des jouets et des hommes : expo pour toutes les générations au Grand Palais à Paris

Des jouets et des hommes : voici l’exposition idéale à voir entre enfants et grands-parents. Un évènement qui propose autant aux petits qu’aux –très- « grands » de replonger dans le monde des peluches, poupées, jeux vidéo, figurines de plomb… Cette exposition interroge les rapports ambigus que les enfants entretiennent avec la reproduction en miniature du monde des adultes.


Mille jouets de l’Antiquité à aujourd’hui réunis dans cette exposition, c’est un rassemblement exceptionnel et totalement inédit par son ampleur et son ambition : poupées antiques, poupées princières, Barbie, trains, avions, bateaux, ours de tous poils (forcément), automates presque vivants, jeux vidéo, figurines en plomb ou en plastique, soucoupes volantes (identifiées), arches de Noé et même un père Noël dans un avion !

Entre mimétisme et imaginaire

Des jouets et des hommes présente une histoire du jouet occidental et met en lumière son importance dans l’éducation de l’homme du monde des grands. L’exposition interroge les rapports ambigus que les enfants entretiennent avec la reproduction en miniature du monde des grands.

Comment s’emparent-ils de cette réalité à leur échelle, toujours imaginée par des adultes ? Comment les archétypes que sont les poupées, les véhicules ou les figurines de guerre évoluent-ils selon les époques ? Quelles sont les permanences en matière de mimétisme et les ruptures au cours de l’Histoire ? A-t-on toujours rêvé de devenir pompier ou maitresse d’école ?

Autant de questions autour du jouet –et non du jeu, qui lui implique des règles- auxquelles l’exposition tente de donner des réponses scientifiques et néanmoins sensibles.

Cette exposition est réalisée en collaboration avec les Musée des Arts décoratifs qui conserve une des plus importantes collections de jouets d’Europe. D’autres institutions culturelles françaises et internationales prestigieuses dont le Victoria & Albert Museum à Londres, le Musée du jouet à Nuremberg ou encore le Strong à Rochester (E.U) ainsi qu’un grand nombre de collections particulières européennes ont permis de rassembler de nombreux jouets.

Des jouets et des hommes : expo pour toutes les générations au Grand Palais à Paris
Qu’ils soient fabriqués en série ou par des artistes de renom comme Alexandre Calder, Felix Garcia Torres ou Benjamin Rabier, qu’ils soient exceptionnels ou échoués sur la moquette des chambres d’enfant, ces jouets nous racontent le monde, ses évolutions, son histoire, souvent de façon décalée ou dans un mimétisme confondant.

Une iconographie importante et très variée –tableaux, affiches, sculptures, films, jeux vidéo, clips- complète ce panorama.

A la découverte de l’exposition : au fil des salles, entre le rituel du don et le nécessaire renoncement à l’âge adulte, le visiteur est invité à découvrir ou à reconnaitre des jouets attachés à plusieurs générations d’enfants. Le parcours de l’exposition est rythmé par différents chapitres dont voici quelques-uns des thèmes

L’univers des animaux : l’ours en peluche, le cheval-bâton ou à bascule incarnent les animaux de l’enfance par excellence. Fermes, cirques et arches de Noé, qui abritent bien d’autres espèces, sont des ensembles indémodables du monde du jouet.

L’illusion de la vie : Les automates ou les jouets mécaniques –comme ceux de Fernand Martin qui anime un violoniste jouant éperdument de son instrument ou une portière qui ne pense qu’à balayer– fascinent par leur mécanisme et leur troublante illusion de vie. Les robots japonais en métal lithographié et les Robosapiens ou Roboraptor illustrent plus tard la foi naïve ou enthousiaste dans l’innovation technologique.

Des jouets et des hommes : expo pour toutes les générations au Grand Palais à Paris
Jouets de filles, jouets de garçons : depuis l’Antiquité, des rôles prédéterminés sont distribués selon les sexes, reproduisant des stéréotypes ancestraux. Le coeur de l’exposition bat entre les jouets de filles et les jouets de garçons. D’un côté le monde de l’intimité, de la maison et de ses poupées et de l’autre, le vaste monde peuplé de voitures, de trains, de bateaux, d’avions jusqu’aux engins de l’espace.

Sans oublier la guerre dont les représentations enfantines sont en étroite relation avec les conflits planétaires qui se succèdent. Aujourd’hui, les conflits imaginaires, inspirés par l’Heroic Fantasy et la science-fiction, prennent la relève des anciens soldats de plomb, les jeux vidéo en étant le support de prédilection.

L’âge des médias : Cette section, l’une des dernières de l’exposition, s’attache à montrer l’influence des médias sur la planète des jouets au XXe siècle. Ou comment des émissions de télévision comme Bonne Nuit les Petits ont popularisé des poupées telles que Nicolas et Pimprenelle et leur nounours ou encore comment la saga Star Wars a donné naissance à quantité d’objets dérivés qui ont fait la fortune des fabricants et la joie d’enfants et de collectionneurs.

Une exposition interactive : L’esprit espiègle de l’artiste vidéaste français Pierrick Sorin donne vie et humour à l’univers tout en miniature de cette exposition. Il réalisera une quinzaine d’installations originales dont par exemple, des théâtres optiques à l’intérieur desquels l’artiste s’amuse de son image jusqu’à la faire déambuler dans une maison de poupées… Le visiteur, petit ou grand, sera lui aussi invité à monter dans le manège enchanté de l’exposition grâce à des dispositifs interactifs inédits et en 3D pour découvrir des saynètes amusantes et nostalgiques.

Infos pratiques

Des jouets et des hommes : expo pour toutes les générations au Grand Palais à Paris
Ouverture : tous les jours (sauf le mardi) de 10h à 20h, nocturne le mercredi jusqu’à 22h. Ouverture anticipée à 9h pendant les vacances scolaires de la Toussaint et Noël. Fermeture exceptionnelle à 18h les 24 et 31 décembre. Fermé le 25 décembre.

Tarifs : 11 euros, TR 8 euros (13-25 ans, demandeur d’emploi, famille nombreuse). Gratuité pour les moins de 13 ans, bénéficiaires du RSA et du minimum vieillesse.

Accès : métro ligne 1, 9 et 13 : Champs-Élysées-Clemenceau ou Franklin-Roosevelt

Renseignements, achat des billets, téléchargement des audioguides (3 euros) sur www.rmngp.fr


Publié le Mardi 1 Novembre 2011 dans la rubrique Tourisme et loisirs | Lu 2497 fois