Sommaire
Senior Actu

Des fruits et légumes oui… mais sans intoxication alimentaire !

Pendant l’été, il n’y a rien de tel qu’une salade fraîche ou d’un bon melon pour vous rafraîchir lors des journées chaudes. Que vous soyez en train de camper, de pique-niquer ou de profiter d’un barbecue, les fruits et les légumes frais sont souvent au menu des repas estivaux en plein air. Mais saviez-vous que les intoxications alimentaires causées par ces aliments augmentent pendant les mois chauds ? C’est parce que des bactéries nocives peuvent se développer en deux heures quand ils ne sont pas conservés au réfrigérateur ou au frais lors des repas servis dehors.


Pendant l’été, il n’y a rien de tel qu’une salade fraîche ou d’un bon melon pour vous rafraîchir lors des journées chaudes. Que vous soyez en train de camper, de pique-niquer ou de profiter d’un barbecue, les fruits et les légumes frais sont souvent au menu des repas estivaux en plein air. Mais saviez-vous que les intoxications alimentaires causées par ces aliments augmentent pendant les mois chauds ? C’est parce que des bactéries nocives peuvent se développer en deux heures quand ils ne sont pas conservés au réfrigérateur ou au frais lors des repas servis dehors.
 
Réduisez donc votre risque d’intoxication alimentaire en suivant ces quelques conseils pour la salubrité des aliments lorsque vous manipulez et que vous préparez vos fruits et vos légumes frais.
 
Étape un – Nettoyez

Avant de manipuler vos fruits et vos légumes, lavez-vous toujours les mains avec de l’eau chaude savonneuse pendant au moins 20 secondes.
 
Dans la plupart des cas, il n’est pas nécessaire d’utiliser un savon antibactérien pour assurer efficacement une bonne hygiène des mains.
 
Par ailleurs, nettoyer fréquemment les surfaces où vous préparez des fruits et des légumes pour éviter la propagation de bactéries.
 
Pas d’eau à proximité ? Les nettoyants pour les mains à base d’alcool sont utiles quand il n’est pas possible d’utiliser de l’eau et du savon. Si vos mains sont visiblement sales, utilisez des lingettes (serviettes humidifiées) pour vous nettoyer les mains, puis utilisez un désinfectant pour les mains à base d’alcool. Vous pouvez aussi utiliser des lingettes désinfectantes pour nettoyer les surfaces et les ustensiles.
 
Enlevez et jetez toute portion endommagée d’un fruit ou d’un légume frais. Lavez toujours les fruits et les légumes crus avec de l’eau courante propre. Brossez les fruits et les légumes à peau ferme, comme les carottes et les melons, à l’aide d’une brosse à légumes. Vous ne pouvez pas vous fier à l’apparence, à l’odeur ni au goût d’un aliment pour savoir s’il est contaminé par des bactéries nocives.
 
Si vous préparez vos salades loin de chez vous, là où il n’y a pas d’eau potable facilement accessible, lavez vos fruits et vos légumes chez vous avant de partir. En camping, vous pouvez utiliser de l’eau en bouteille pour laver vos fruits et vos légumes.
 
Lavez tous les plats, tous les ustensiles et toutes les planches à découper qui ont touché à de la viande crue, à de la volaille crue, à du poisson cru ou à des fruits de mer crus avant de vous en servir de nouveau pour d’autres aliments, y compris des fruits et des légumes.

Des fruits et légumes oui… mais sans intoxication alimentaire !
Étape deux – Séparez

Gardez les fruits et les légumes à l’écart de la viande crue (non cuite). Quand vous placez des aliments dans une glacière pour une sortie, il est important de conserver la viande crue à l’écart des fruits et des légumes et d’autres aliments prêts à manger. Si possible, mettez les viandes crues dans leur propre glacière. Si ce n’est pas possible, veillez à bien emballer la viande crue et à la mettre dans le fond de la glacière pour éviter que le liquide qui s’en échappe s’égoutte sur d’autres aliments.
 
Étape trois – Réfrigérez

Gardez vos fruits et vos légumes au froid ! Quand vous êtes à l’extérieur, les aliments périssables qui se trouvent normalement dans le réfrigérateur, comme les fruits et les légumes, doivent être conservés dans une glacière isotherme avec des blocs réfrigérants ou des pains de glace pour garder la température à 4 °C jusqu’au moment de servir. Remettez les restes des salades dans la glacière dès que vous avez fini de manger. Lors des chaudes journées d’été, ne laissez pas les aliments à la température ambiante pendant plus d’une heure. Ne mettez pas les glacières au soleil et évitez de les ouvrir fréquemment. Utilisez de préférence d’autres glacières pour les boissons, car elles seront souvent ouvertes. Il existe une règle simple : en cas de doute, jetez-le !

source : http://canadiensensante.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2014/40433a-fra.php


Publié le Mercredi 9 Juillet 2014 dans la rubrique Nutrition | Lu 1334 fois