Sommaire
Senior Actu

Dépendance : la Mutualité Française fait entendre sa voix

Au moment où le gouvernement va annoncer des décisions sur la prise en charge de la dépendance, la Mutualité Française, qui fédère la quasi-totalité des mutuelles santé, fait entendre sa voix en réaffirmant ses valeurs de solidarité et de justice sociale, dans une campagne de communication qui paraît ces jours-ci dans la presse et sur internet.


Pour la Mutualité Française, qui a pris très tôt position pour un droit universel et solidaire, basé sur un socle public, de la prise en charge de la dépendance, cette campagne traduit cet engagement. C'est l'idée qu'elle défend depuis le lancement de la concertation et qu'elle entend promouvoir pour peser dans le débat public.

Pour Etienne Caniard, président de la Mutualité Française, cette campagne est l'occasion d'affirmer que pour le mouvement mutualiste, la dépendance ne se limite pas aux seuls enjeux financiers. C'est avant tout un vrai « choix de société » et de « solidarité nationale ».

« Nous sommes tous dépendants les uns des autres » : le ton, axé sur la solidarité intergénérationnelle, des trois volets de cette campagne de communication est donné.

Depuis le 27 juin et jusqu’au 8 juillet, dans la presse quotidienne nationale (Libération, Le Monde et Le Figaro), régionale (57 titres) et sur internet (lemonde.fr et lefigaro.fr), deux jeunes femmes et un jeune homme interpellent le grand public sur la manière dont les mutuelles de la Mutualité Française entendent défendre leur vision de la prise en charge de la dépendance :

- « Dépendance, on parle beaucoup d'argent, on pourrait peut-être parler des gens ? ».
- « Dépendance. On naît... on meurt. Entre les deux, on peut s'entraider, non ? »
- « Répéter que la dépendance coûte trop cher à la société finira par coûter cher à la société ».


Publié le Mercredi 6 Juillet 2011 dans la rubrique Social | Lu 1455 fois