Retraite

Départ à la retraite à 60 ans : vers un élargissement des possibilités


Dans une récente communication présentée au conseil des ministres le 6 juin 2012, Marisol Touraine, la ministre des Affaires sociales et de la Santé a confirmé l’élargissement des possibilités de départ à la retraite à 60 ans à taux plein pour les personnes ayant commencé à travailler jeunes qui ont cotisé la durée requise. Détails.


Soulignons que cette annonce –une des promesses de François Hollande durant sa campagne- doit néanmoins encore se traduire par un décret qui serait publié au Journal officiel au début de l’été 2012, la mise en oeuvre effective de ce droit n’intervenant qu’à compter du 1er novembre 2012.

Rappelons que cette mesure s’inscrit dans le cadre du dispositif concernant les carrières longues permettant de déroger à l’âge légal de liquidation d’une pension à taux plein sous certaines conditions.

Plus précisément, la mesure retenue assouplit certains critères exigés pour les personnes qui ont commencé à travailler à 18 ou 19 ans (contre 17 ans à ce jour) et qui ont cotisé la durée requise pour leur génération (contre une majoration de 8 trimestres de la durée d’assurance requise aujourd’hui).

Cette nouveauté touche les assurés de l’ensemble des régimes de retraites : salariés du secteur privé, commerçants et artisans, salariés et exploitants agricoles, fonctionnaires, professions libérales...

Par ailleurs, afin de ne pas pénaliser les personnes ayant connu des accidents de carrières, il est prévu de prendre en compte deux trimestres validés sur les périodes de chômage dans le calcul du nombre d’annuités. Enfin, en vue de mieux considérer l’impact de la maternité sur les carrières des femmes, deux trimestres supplémentaires de maternité doivent être ajoutés à certaines mères de famille.

Selon le gouvernement, avec cette extension, entre 110.000 et 120.000 personnes de plus devraient demander à profiter du dispositif « carrières longues » dès 2013. Cette mesure devrait concerner plus de 20% des départs en retraite. Le coût s'élèverait à environ 1,2 milliard d'euros dès cette année-là. Toutefois, à l'horizon 2017, le coût devrait atteindre les 3 milliards d'euros par an.
Lu 4090 fois
Publié le Vendredi 8 Juin 2012




Réagir à cet article :