Sommaire
Senior Actu

Déménager avec son animal de compagnie en toute sérénité

Changer de lieu de vie n'est pas un acte anodin pour nos compagnons à quatre pattes... Toutefois, avec quelques précautions et une petite dose d'anticipation, chiens et chats vivront ce changement dans la plus grande sérénité. Un article de la Fondation 30 Millions d'Amis.


Un déménagement, ce n'est pas seulement stressant pour les maîtres…
 
C'est également un bouleversement pour nos animaux de compagnie, qui -au même titre que les humains- ont pris certaines habitudes.
 
Un animal qui n'a pas été préparé montrera des signes de mal-être, alors qu'il existe des astuces très simples pour le préparer... tout en prenant en compte les particularités de chaque espèce.

Un chien et un chat ne réagiront pas de la même façon : l'un est un animal social, dont le bien-être est assuré par le groupe ; le second est un animal territorial... et le moindre changement dans son lieu de vie -à l'instar d'un meuble que l'on déplace- constitue un véritable séisme dans son petit univers.
 
Déménager avec un chien est relativement simple, surtout si celui-ci est correctement sociabilisé et éduqué. Appréciant par-dessus tout la compagnie de son maître, il ne doit pas être traumatisé par le changement de son environnement. Le mieux est de ne pas perturber sa routine : avant et après le jour J, conservez le même horaire pour la promenade et l'heure du repas. Ces petits signes le rassureront. Pourquoi ne pas lui faire découvrir son nouveau quartier un peu en avance, en le baladant une fois par semaine près de son futur domicile ?
 
Pour le chat, c'est une autre paire de manche ! Un félin passe sa journée à répandre des phéromones dans l'appartement ou la maison. Lorsqu'il change d'environnement, il perd tous ses repères. Les jours précédant le déménagement, il est préférable de lui laisser le plus longtemps possible ses objets familiers : litière, gamelle, arbre à chat, griffoir. Pour le familiariser avec son nouveau territoire, faites-lui découvrir son nouveau logement pièce par pièce de préférence. A savoir : il doit pouvoir se cacher en cas d'urgence, pensez à lui aménager un endroit où lui seul aura accès (sous un fauteuil, en haut d'une étagère...).
 
Si votre animal se montre distant les premiers jours, ne pas céder à la panique. Il a tout simplement besoin d'un temps d'adaptation. Ne pas le forcer à aller dans certains endroits, le laisser découvrir à son rythme ! Certains félins restent plusieurs heures, voire plusieurs jours, sous le lit ou derrière la machine à laver. Ils sortent lorsque la faim les tenaille. Veillez à ne pas changer de marque de croquettes ou de type de nourriture durant les premiers mois.
 
Les chiens et les chats peuvent être perturbés par le fait d'emménager dans un endroit plus petit (ce qui arrive souvent lorsque les seniors déménagent…). Dans ce cas, il serait judicieux de multiplier les promenades pour le chien, et de stimuler votre chat par le jeu. L'ennui n'en sera qu'amoindri.
 
Si les signes d'anxiété ne disparaissent pas, une visite chez le vétérinaire est indispensable. Celui-ci prescrira éventuellement un traitement homéopathique. Pour les félins, des diffuseurs de phéromones, aux vertus apaisantes, existent. Ne pas hésiter à se renseigner sur les vétérinaires du secteur, notamment lorsqu'on possède un NAC (Nouveaux Animaux de Compagnie). Certains praticiens en ont fait leur spécialité.


Publié le Vendredi 23 Août 2013 dans la rubrique Divers | Lu 531 fois