Sommaire
Senior Actu

De la testostérone pour améliorer les performances sexuelles des seniors

Avec l’âge, la libido a tendance à décroitre et l’homme produit moins de testostérone… Ce qui bien évidemment, ne favorise pas les ébats entre époux. Dans ce contexte, des scientifiques américains ont montré qu’administrer de la testostérone à des hommes de 65 ans (à faible niveau de testostérone) améliorait les fonctions sexuelles de ces messieurs.


DR
La testostérone est l'hormone masculine par excellence. Elle est secrétée par les testicules. Avec l’âge, sa diminution provoque une baisse de la libido et de la fertilité, des troubles de l'érection mais elle peut également entrainer un manque d'énergie musculaire et une extrême irritabilité... Bref, pour certains messieurs, « ça va pas fort » !
 
Dans une récente étude publiée dans la revue scientifique New England Journal of Medicine, des chercheurs américains ont testé la testostérone de plus de 51.000 hommes de 65 ans et plus, dont 790 affichaient des niveaux suffisamment bas pour les intégrer à sept essais cliniques.
 
Ensuite, les participants ont été divisés en deux groupes de manière aléatoire : le premier a pris de la testostérone sous forme d’un gel appliqué quotidiennement à heures fixes et le second était sous placebo. Puis, les chercheurs ont mesuré l’efficacité du traitement pendant douze mois. Les trois premiers essais cliniques ont porté sur l’impact de l’hormone masculine sur les fonctions sexuelles, sur la condition physique et sur la vitalité de ces hommes.
 
Selon les chercheurs, l’administration de testostérone a amélioré tous les aspects de la fonction sexuelle, y compris libido et érection. Cette thérapie a également amélioré leur humeur et a réduit les symptômes dépressifs. En revanche pas d’effets notables ont été notés sur les capacités physiques. Côté effets secondaires (crise cardiaque, accident vasculaire cérébral, cancer de la prostate), ils ont été les mêmes dans les deux groupes. Toutefois, précisent les scientifiques, le nombre de messieurs observés lors de cette étude est trop bas pour tirer des conclusions quant aux risques que représente ce traitement. Des études de plus grande ampleur doivent donc maintenant être menées pour confirmer ces résultats.
 
Toujours est-il que « ces travaux montrent pour la première fois que le traitement à base de testostérone chez les personnes âgées qui ont un taux de testostérone faible apporte des bénéfices » affirme le Pr Peter Snyder, auteur principal de l’étude.


Publié le Mardi 23 Février 2016 dans la rubrique Santé | Lu 1341 fois