Sommaire
Senior Actu

De l'importance de la salubrité des aliments chez les personnes immunodépressives

Le site Internet Santé Canada, qui vise à informer les Canadiens en matière de santé, vient de publier un article rappelant l’importance de la salubrité des aliments chez les personnes immunodépressives. Pour ce faire, quatre mots « clé » : Nettoyer, séparer, cuire et réfrigérer.


Toute maladie est difficile à accepter. Parfois, le système immunitaire affaibli par une maladie ou des traitements et a plus de mal à lutter contre les infections. Tant les greffés que les personnes atteintes du diabète, du VIH ou celles qui doivent subir des traitements de chimiothérapie pour lutter contre le cancer sont des exemples d'individus pouvant être immunodéprimés.

Il est extrêmement important, rappelle le site Santé Canada, que ces personnes et les proches-soignants respectent les mesures de salubrité alimentaire et évitent de manger certains aliments afin de réduire le risque de contracter une maladie d'origine alimentaire.

On estime qu'il se produit environ onze millions de cas de maladies d'origine alimentaire au Canada chaque année. Pourtant, il est possible de prévenir la plupart de ces maladies en suivant les techniques appropriées de manipulation et de préparation des aliments.

Ainsi, pour atténuer le risque de maladies d'origine alimentaire, les personnes immunodépressives et les proches-soignants doivent suivre les quatre étapes suivantes pour régissant la salubrité des aliments : Nettoyer. Séparer. Cuire. Réfrigérer.

D’une manière générale, il faut porter une attention particulière aux alitements eux-mêmes. Toutefois, certains aliments risquent davantage de causer des maladies d'origine alimentaire que d'autres. Ainsi, il convient de respecter scrupuleusement les conseils suivants :
- Faites cuire saucisses à hot dog et viandes de charcuterie jusqu'à ce qu'elles soient fumantes avant de les manger.
- Ne mangez pas de viande, de volaille, de poisson ou de fruits de mer crus ou pas assez cuits.
- Évitez le poisson ou les fruits de mer fumés réfrigérés.
- Évitez le jus et le lait non pasteurisés.
- Évitez les fromages à pâte molle ou demi-ferme faits de lait cru ou de lait non pasteurisé.
- Évitez les pâtés et les viandes à tartiner réfrigérés.
- Évitez les aliments non cuits contenant des œufs crus ou non pasteurisés.

Pour de plus amples informations sur les quatre étapes régissant la salubrité des aliments et des conseils à l'intention des personnes immunodépressives, cliquez sur ce lien


Publié le Mardi 18 Janvier 2011 dans la rubrique Nutrition | Lu 2974 fois