Sommaire
Senior Actu

Cyclopousse : extension du service à trois maisons de retraite de Villeurbanne

Lancé le 29 mai dernier dans deux résidences pour personnes âgées de la ville de Villeurbanne (Rhône), le service de déplacement en Cyclopousse vient d’être étendu à trois maisons de retraite. Un mode de déplacement original, peu coûteux, non polluant, pratique (voire ludique)… Bref, une bonne idée !


cyclopousse
Le service de déplacement en cyclopousse (petit véhicule à trois ou quatre roues non polluant et silencieux… puisqu'il fonctionne grâce aux muscles du pédaleur !), qui a tout d’abord été testé en juin 2007 dans la ville de Villeurbanne, vient donc d’être étendu à trois maisons de retraite de la ville. Preuve qu’a priori, le système fonctionne.

Mais rappelons d’abord, de quoi il s’agissait… Au printemps dernier, le maire de Villeurbanne Jean-Paul Bret et Alain Lecerf directeur général d'Arefo, ont lancé un service de cyclopousse destiné aux personnes âgées, permettant à ces aînés de se déplacer (maximum à deux) selon des itinéraires définis. .../...

Concrètement, moyennant une participation forfaitaire de 1,50 euro (pour les abonnés) et 3 euros (pour le plein tarif), ce mode de déplacement alternatif permet de se rendre à la Poste, au métro, à la banque, chez le coiffeur, le médecin, au Parc de la Tête d'Or… Des lieux qui ont tous été déterminés en concertation avec les seniors concernés. Grâce à un système de réservation et « en adaptant ses trajets, le pilote peut répondre aux besoins de ses passagers… » remarque par ailleurs le communiqué de la mairie.

Depuis hier, le 6 novembre, ce service est donc étendu à trois résidences (Jean Jaurès, Château-Gaillard et Gustave Prost). A l’origine, née de l'initiative d'AREFO, cette réalisation bénéficie d'un soutien financier important de la Ville, dont le maire a souligné la pertinence du projet. En effet, ce déplacement de « porte à porte » présente de nombreux intérêts : courses de proximité au départ des résidences, coût symbolique, le tout s'inscrivant dans une démarche de développement durable. Cette opération s'inscrit également dans les missions du Conseil de aînés, mis en place par la ville de Villeurbanne.

Précisons que ce mode de transport, qui remplace avantageusement les taxis ou les bus à touristes dans les centres-villes, semble d'ores et déjà bien apprécié dans les municipalités qui utilisent cette nouvelle manière de se déplacer.


Publié le Mercredi 7 Novembre 2007 dans la rubrique Transports | Lu 8200 fois