Sommaire
Senior Actu

Cuisine : moins cuire et mieux vieillir…

Et si la cuisson de nos aliments pouvaient influer sur notre « bien vieillir » ? C’est en tout cas ce que semble démontrer une récente étude qui indique que pommes de terre, pain ou même café peuvent accélérer le vieillissement s’ils sont cuits trop vite ou à de trop fortes températures.


Si vous aimez les frites, le pain grillé et le café, sachez que ces trois produits (mais il y en a d’autres) pourraient être des « accélérateurs » de vieillissement et favoriser le développement de certaines pathologies ! 
 
En effet, ces aliments contiennent des AGE ; de la glycation avancée… Ces AGE peuvent se former spontanément dans les organismes vivants mais également lors de la cuisson des aliments à partir de sucres et de protéines sous l’effet de la chaleur. C’est là, que la manière de cuire vos produits intervient…
 
L’Académie nationale de pharmacie a récemment publié des recommandations à ce sujet. Elle préconise donc d’éviter les fritures, grillades ou rôtissages et de favoriser les cuissons à basse température (moins de 120 degrés), à l’eau, à la vapeur ou au micro-onde.

En réalité ce sont les zones brunies (voire noircies) lors des cuissons qui seraient mauvaises pour la santé. Celles-ci contiennent de l’acrylamide, un produit de glycation alimentaire découvert en 2002 par des chercheurs scandinaves qui pourrait être cancérigène et neurotoxique.
 
Il serait donc préférable d’éviter de trop « dorer » les produits et dans tous les cas, de ne pas consommer ces parties brunies des aliments. A noter que huit produits seraient responsables de 80% des apports en acrylamide : frites, frites au four, croustilles de pomme de terre, céréales, pain grillé, biscuits, pain blanc et café.  


Publié le Jeudi 12 Juin 2014 dans la rubrique Nutrition | Lu 2819 fois