Sommaire
Senior Actu

Colloque International Droit de vieillir : les 25, 26 et 27 janvier au Palais des Congrès à Dijon

D'ici à 2050, une personne sur cinq sera une personne âgée. Du 25 au 27 janvier 2012, la ville de Dijon sera le centre d'un débat sans précédent sur les défis du vieillissement : pendant trois jours, 26 tables rondes et plénières sont programmées.


Les Européens vivent actuellement en meilleure santé et plus longtemps qu’auparavant. Toutefois ce progrès met la société européenne face à une série de défis. D’ici 2030, il n’y aurait plus que deux actifs pour une personne âgée au lieu de quatre actuellement.

Quelle est la place de la personne âgée dans nos sociétés ? Dans quelles conditions ont-elles le droit de vieillir ? Quelle est la portée de ce pouvoir gris qui émerge ? Ces questions sont au coeur des présentations et des débats du 4e colloque organisé par le Réseau d’étude international sur l’âge, la citoyenneté et l’intégration (Reiactis) et le Pôle de gérontologie interrégional de Bourgogne et Franche-Comté (PGI).

Dans le double contexte du 10e anniversaire du plan d’action de l’ONU sur le vieillissement et de l’année européenne du vieillissement actif et de la solidarité entre les générations, le colloque va porter sur le devant de la scène les enjeux économiques, sociologiques, démographiques et politiques liés au vieillissement des populations et les réponses que chaque acteur peut y apporter dans une perspective interdisciplinaire.

Le colloque international de Dijon sera donc l’occasion de faire le point, avec la communauté scientifique et les décideurs publics, en présence des professionnels et des acteurs de la société civile, sur les avancées et les difficultés rencontrées depuis le sommet de Madrid en 2002. Des spécialistes internationaux viendront exposer leurs recherches.

Au programme, entre autres :

- Le vieillissement actif à l’épreuve du temps en présence d’Alan Walker de l’Université de Sheffield ;
- L’âge et le pouvoir en question avec Christian Lalive d’Epinay de l’Université de Genève ;
- Quelles protections sociales pour les aînés ? avec Anne-Marie Guillemard de l’Université Paris Descartes ;
- Le droit à la formation des aînés avec Rosita Kornfeld Matte de l’Université catholique de Santiago.
- Le care : relations sociales ou relations de pouvoir avec Marian Barnes, Université de Brighton.

21 Tables rondes et 4 plénières réunissant les plus grands noms de la recherche sur le vieillissement

D’ici à 2050, une personne sur cinq sera une personne âgée. Le vieillissement de la population mondiale est un sujet de préoccupation pour toutes les générations de tous les pays, développés ou en développement.

La Deuxième Assemblée mondiale sur le vieillissement organisée par les Nations Unies à Madrid en 2002 a permis de lancer plusieurs thèmes de recherches, afin d’apporter des éléments de réponses capables d’aider les Etats et les sociétés à garantir aux personnes âgées un ensemble de droits : moyens d’existence, santé, logement, formation, protection sociale.

Dix ans après ce rendez-vous, et quelques mois avant l’adoption par les Nations Unies d’une charte mondiale de la personne âgée, qu’en est-il du Droit de Vieillir ?

Le Comité scientifique qui a élaboré le colloque de Dijon a retenu six grands thèmes de réflexion autour desquels s’articulent de 21 tables rondes (ateliers, symposium et plénières) : Pouvoir et participation des personnes âgées aux décisions ; Vieillissement et territoire ; Maltraitance ; Formation ; Droits de vieillir ; Participation sociale et bénévolat ;

Mme Rosemary Lane, directrice du Département des affaires économiques et sociales de l’ONU, exprimera en ouverture du colloque la position de l’ONU sur le sujet, en rappelant les mots prononcés par Ban Ki-Moon lors de la journée mondiale des personnes âgées, en octobre 2001 : « Dans la situation budgétaire actuelle, nous devons faire preuve de vigilance et veiller à ce que la protection sociale, les soins à long terme et l’accès à la santé publique pour les personnes âgées ne soient pas remis en question. En cette Journée internationale des personnes âgées, j’appelle les gouvernements et les peuples du monde entier à offrir davantage de possibilités à leurs personnes âgées ».


Publié le Vendredi 20 Janvier 2012 dans la rubrique Société | Lu 1026 fois