Sommaire
Senior Actu

Clermont-Ferrand : la boulangerie des octogénaires ferme momentanément pour raison de santé

Georges Gardon, 84 ans et Suzanne Gardon, 81 ans annoncent qu’ils doivent momentanément fermer, pour « raison de santé », la boulangerie-pâtisserie qu’ils avaient ouvert fin novembre 2011 « pour améliorer leur quotidien ».


En novembre dernier, un couple de retraités de Riom près de Clermont-Ferrand, Georges Gardon, 84 ans et Suzanne Gardon, 81 ans, décidait de se remettre au travail après douze ans passés à la retraite.

« Avec 1 000 euros par mois, c'est un peu juste, on ne peut pas vivre. Alors nous reprenons le travail parce qu'on ne veut pas se serrer la ceinture » expliquait le vaillant octogénaire. Sans compter que ces deux octogénaires s'ennuyaient un peu à la retraite… « Que voulez-vous que je fasse toute la journée » renchérissait Mme Gardon.

Le couple, marié depuis 1954, avait alors décidé d’investir ses économies dans une boulangerie-pâtisserie de Clermont-Ferrand. Un métier qu’ils connaissaient bien puisque les Gardon ont ouvert leur première boulangerie en 1955 avant de tenir un bar et de prendre leur retraite en 1999.

Aujourd’hui, le couple vient d’annoncer qu’il devait momentanément fermer la boulangerie pour des raisons de santé… Georges Gardon souffre en effet du dos et des jambes. Ils se donnent une semaine avant de se remettre au travail.

Au-delà de l’aspect anecdotique, cette information montre bien deux choses : 1/ que les seniors doivent faire face, de plus en plus, à de réelles difficultés financières ; 2/ que de nombreux ainés sont prêts à reprendre le travail pour améliorer leur quotidien.

Reste après l’aspect santé, qui n’est malheureusement pas toujours au rendez-vous.


Publié le Mercredi 7 Décembre 2011 dans la rubrique Emploi | Lu 2627 fois