Sommaire
Senior Actu

Clara Meadmore, une centenaire britannique attribut sa longévité au célibat…

Clara Meadmore a fêté ce mois-ci, le 11 octobre dernier, son 105ème anniversaire. A la question : comment expliquez-vous votre longévité, la vieille dame a répondu… au célibat.


C’est une question classique, presqu’incontournable lorsqu’un centenaire célèbre un anniversaire de plus. On ne peut s’empêcher de l’interroger : quel est le secret de votre longévité ? La plupart répondent l’amour, la joie de vivre ou une vie saine…

Clara Meadmore, qui a fêté son 105ème anniversaire samedi dernier dans sa maison de retraite de Perran Bay, dans le sud-ouest de l’Angleterre, estime quant à elle qu’elle doit son grand âge au célibat et à l’abstinence sexuelle.

Cette secrétaire à la retraite souligne dans un article de la BBC que le mariage signifie relations sexuelles et qu’elle n’a jamais voulu se marier. « Les gens me demandent si je suis homosexuelle et je réponds que non » explique-t-elle à la presse britannique. « Tout simplement, le sexe ne m’a jamais intéressé. Pour moi, la sexualité, c’est beaucoup d’embêtements et j’ai toujours été occupée à faire d’autres choses ».

Mlle Meadmore est née à Glasgow (Ecosse) en 1903, deux ans après la disparition de la Reine Victoria. Elle se souvient très bien du drame qui a touché le Titanic et de la Premier guerre mondiale. Elle a vécu au Canada et en Nouvelle-Zélande avant de rentrer vivre en Grande-Bretagne. Elle coule une retraite paisible dans les Cornouailles.

A propos du célibat et de la longévité, soulignons tout de même une étude danoise réalisée en 2006 réalisée par la très sérieuse Université du Sud Danemark qui montrait que le mariage pouvait agir comme un véritable anti-âge et indiquait que les femmes mariées paraissaient plus jeunes de deux ans par rapport aux célibataires.

Pour aller plus loin, lire aussi :
Le mariage comme remède anti-âge ?


Publié le Mercredi 15 Octobre 2008 dans la rubrique Divers | Lu 5399 fois