Sommaire
Senior Actu

Chirurgie esthétique : correction du vieillissement des mains… un marché en devenir !

Dans le cadre des Journées de Dermatologie Interventionnelle de Paris, organisées du 13 au 15 juin 2013 par la Société Française de Dermatologie (SFD), des experts ont fait le point sur des thèmes très variés et notamment, sur la correction du vieillissement des mains. Alors après le visage et le cou c’est au tour des mains de rajeunir !


La demande de prise en charge du vieillissement des mains, qui affiche souvent impitoyablement l’âge, est de plus en plus forte. Surtout chez les femmes qui représentent 85% de la clientèle.
 
« Les femmes pensent généralement à protéger le visage et éventuellement le cou, mais très rarement les mains alors qu’elles sont tout aussi exposées » explique le Docteur Thierry Michaud, président du groupe Dermotologie esthétique. « En vieillissant, précise-t-il, la peau des mains s’atrophie, elle devient plus fine et le réseau veineux se voit par transparence ».
 
Cette prise en charge nécessite cependant des réponses adaptées à chaque stade du vieillissement cutané, à la fois satisfaisantes en termes de résultat et sûres. L’approche doit être globale et peut être combinée en associant plusieurs techniques correctrices. Elle intègre au minimum un traitement du pigment et une bonne technique de comblement.
 
Le traitement des dyschromies (taches brunes par exemple) bénéficie déjà d’une expérience ancienne et s’est complété récemment par d’excellentes techniques dont les lasers, qui s’avèrent fort utiles aussi pour la correction des altérations de structure dermique.
 
Les injections, en particulier les comblements par l’acide hyaluronique, qu’elles soient superficielles dermiques ou profondes, hypodermiques et structurantes, sont très utiles. Elles comportent peu de risque à condition de respecter les règles d’usage consensuelles et les contre‐indications.
 
Enfin, il convient toujours de rester prudent dans les techniques de comblement, du fait du risque de compression d’éléments tendineux ou vasculo‐nerveux, par le produit ou par l’oedème.


Publié le Mercredi 19 Juin 2013 dans la rubrique Bien-être | Lu 1614 fois