Sommaire
Senior Actu

Carte européenne d’Assurance Maladie : si vous voyagez en Europe, pensez-y !

Parce que les seniors voyagent et parce que malheureusement, ils sont peut-être plus sujets à rencontrer des problèmes de santé que les jeunes générations, il est important qu’ils fassent la demande de leur CEAM, autrement dit, de leur Carte européenne d’Assurance Maladie.


Délivrée en France depuis 2004, la carte européenne d’assurance maladie (voir ci-contre) remplace les formulaires E110, E111, E119, E128, qui étaient auparavant utilisés en cas de séjours temporaires ou de changement de résidence en Europe.

Concrètement, elle permet ainsi une simplification des procédures de prise en charge des soins médicalement nécessaires.

Cette carte a été créée par les instances européennes, dans le but de simplifier l’accès aux soins lors d’un séjour temporaire dans un pays étranger. La carte européenne constitue la preuve que son détenteur est couvert par l’Assurance Maladie de son pays. Elle représente ainsi une garantie pour les organismes sociaux du pays de destination qu’ils seront remboursés par leurs homologues.

Comment utiliser la carte européenne d’Assurance Maladie ?
La carte européenne d’Assurance Maladie est utilisable en cas de séjour temporaire à l’étranger (vacances, week-end, missions professionnelles,… ). Elle est valable un an maximum, pour tous les séjours réalisés, sur cette période, dans les pays de l’Espace européen. Il n’est donc pas nécessaire d’obtenir un formulaire spécifique à chaque déplacement.

Chez le médecin, le pharmacien et dans les hôpitaux du service public du pays il suffit à l’assuré de présenter sa carte. Ses frais médicaux seront pris en charge selon la législation sociale et les formalités en vigueur dans le pays.

Ainsi, selon le pays du séjour :
- il n’aura pas besoin de faire l’avance des frais ou
- il sera remboursé sur place, par l’organisme de sécurité sociale du pays.

Dans le cas où l’assuré a fait appel à un établissement privé de santé ou s’il n’a pas demandé le remboursement de ses frais pendant son séjour à la caisse locale, il pourra éventuellement être remboursé à son retour en France (sur présentation de factures et justificatifs de paiement à sa caisse primaire d’Assurance Maladie).

La carte européenne d’Assurance Maladie peut être utilisée dans :
- l’ensemble des Etats membres de l’Union européenne,
- trois Etats liés par l’accord sur l’Espace Economique Européen : Islande, Liechtenstein, Norvège.
- la Suisse qui a également accepté son utilisation sur son territoire.

Avant de partir, l’assuré peut se renseigner sur les conditions de prise en charge des soins du pays de destination auprès de sa Caisse d'Assurance Maladie ou sur le site ameli.fr ou il trouvera des liens vers des sites d’information utiles.

Comment obtenir sa carte ?
Pour obtenir sa carte, il suffit d’appeler sa caisse d’Assurance maladie au 3646 ou de remplir le formulaire de demande sur son compte Ameli au moins deux semaines avant son départ.

Aucun document particulier n’est demandé : en effet, si l’assuré est bien enregistré, la Caisse dispose déjà de toutes les informations nécessaires. La carte européenne est une carte nominative et individuelle, chaque membre d’une famille doit posséder la sienne (y compris les enfants).

L’assuré reçoit sa carte, par voie postale, dans un délai d’une à deux semaines suivant sa demande. Néanmoins, si l’assuré ne peut pas attendre, sa Caisse lui délivre immédiatement un certificat provisoire de remplacement qui est valable trois mois.

Les informations présentes sur la carte :
- Le code de l’Etat membre d’affiliation (FR pour la France)
- le nom et le prénom du titulaire de la carte,
- sa date de naissance,
- son numéro d’immatriculation,
- un numéro d’identification de l’institution compétente,
- un numéro logique de carte
- la date d’expiration de la validité de la carte,

Les informations sont normalisées pour permettre une lecture quelle que soit la langue de l’utilisateur.

Attention
La carte européenne d’assurance maladie n’est pas valable pour les soins hospitaliers programmés qui nécessitent toujours une autorisation préalable de la Caisse de résidence.
Carte européenne d’Assurance Maladie : si vous voyagez en Europe, pensez-y !


Publié le Lundi 8 Juin 2009 dans la rubrique Tourisme et loisirs | Lu 11868 fois