Sommaire
Senior Actu

Carte bancaire : la choisir en fonction de vos besoins

Une carte bancaire doit répondre à vos besoins. Ainsi, avant de signer un engagement avec un établissement bancaire, il convient de bien vérifier que les fonctions et les services proposés seront en accord avec l’utilisation que vous allez en faire. Dans ce contexte, et avant de partir en vacances -les seniors partent généralement en septembre-, La Finance pour tous vous propose quelques conseils qui vous permettront d’utiliser votre carte sans angoisse.


Carte bancaire : la choisir en fonction de vos besoins
Si toutes les cartes bancaires se ressemblent… Elles sont toutes différentes. Avec des fonctions et des services qui changent en fonction des banques ou des opérateurs. Et aussi, il faut le savoir, avec des coûts qui peuvent fortement variés d’une marque à l’autre.
 
La carte de retrait permet uniquement de retirer des espèces dans les distributeurs automatiques (DAB en France et ATM à l’étranger) de sa banque ou éventuellement de ceux des autres réseaux bancaires, en France ou éventuellement à l’étranger. Attention, vous ne pouvez pas régler vos achats avec ce type de carte.
 
La carte de paiement permet, en plus des retraits dans les DAB, de payer vos achats chez les détaillants ou sur le web. Il faut savoir qu’avec une carte à débit immédiat, chaque opération est directement débitée du solde du compte bancaire. Sans délai, comme son nom l’indique. Avec une carte à débit différé, le montant total des achats est débité en fin de mois. Par contre, tous les retraits en cash sont débités au jour le jour et sans délai. 

Avec une carte de paiement à autorisation systématique, le solde de votre compte bancaire (celui auquel elle est rattachée) est vérifié avant chaque opération. De fait, si le solde de votre compte est inférieur à un certain plancher, avec ou sans autorisation de découvert, votre paiement ou votre retrait en espèces sera refusé. Attention : sachez que cette carte peut être refusée sur certains automates de paiement notamment dans les parkings ou certaines stations-services…

Bon à savoir également : les cartes de paiement offrent des prestations d’assurance et d’assistance qui peuvent s’avérer bien utiles lors de vos déplacements en France ou à l’étranger (encore faut-il l’avoir en tête en cas de pépin ; la plupart des clients n’y pensent jamais ! ). Par ailleurs, les cartes de paiement de type « haut de gamme » bénéficient de plafonds de paiement et de retrait plus élevés et naturellement, de garanties d’assurance et d’assistance plus étendues de même que des services supplémentaires (certaines proposent même un service de conciergerie).

Dans cet esprit, il est évident que le coût de la carte est très variable, selon le type de carte, son utilisation et la banque émettrice (de pratiquement 0 euros à quelques centaines). Le relevé de frais bancaires annuel, envoyé par toutes les banques en janvier, permet de connaître avec précision ce coût.
 

​Payer à l'étranger avec sa carte bancaire

Toutes ces cartes de paiement, affiliées aux réseaux Visa ou MasterCard (les deux principaux dans le monde), sont utilisables à l’étranger. En zone euro, les paiements sont gratuits. Les retraits d'espèces sont facturés dans les mêmes conditions qu'en France. Attention cependant dès que vous réglez des achats hors de la zone euro ! Gardez bien en tête qu’une commission est prélevée lors du retrait d’argent dans les ATM et lors de vos règlements. Elle se compose d’un montant forfaitaire et d’une partie variable sur le montant de l'opération.
 
On vous conseille de préférence de retirer de « grosses sommes d’argent » en une foi plutôt que plusieurs retraits de petits montants pour éviter de multiplier ces coûts. Mais attention au risque de vol ou de perte. D’une manière générale, emportez des euros avec vous et changez-les dans les bureaux de change locales. Choisissez des endroits où les bureaux de change sont nombreux de manière à faire jouer la concurrence. A noter que des partenariats entre banques françaises et étrangères existent, qui permettent de retirer des espèces sans frais supplémentaires.

​Nos conseils avant le départ

Avant de partir, renseignez-vous auprès de votre banque sur les plafonds de retrait et de paiement autorisés avec votre carte bancaire. Pensez à modifier les montants avant votre départ s'ils sont insuffisants vous pourriez vous retrouver coincés à l’étranger sans moyen de paiements…  Et prévenez votre conseiller bancaire de votre déplacement (période et pays visité(s)) pour éviter un éventuel blocage de votre carte lors de votre séjour ; pour des utilisations considérées comme anormales ou frauduleuses.
 
Si vous possédez plusieurs cartes bancaires, ne les laissez jamais toutes dans le même portefeuille. Si vous le perdez ou si on vous le vole, vous n'avez plus rien. Laissez en une dans votre chambre d'hôtel (cachée ou dans le coffre) que vous pourrez utiliser en "roue de secours" si les autres disparaissent. 

Enfin, pensez à noter les coordonnées utiles depuis l’étranger pour joindre votre banque en cas de problème, pour faire opposition en cas de perte ou de vol et pour joindre les services d’assurance et d’assistance dont vous disposez avec la carte bancaire. Sur ce, bonnes vacances. 


Publié le Lundi 22 Août 2016 dans la rubrique Finances | Lu 2508 fois