Sommaire
Senior Actu

Canicule : comment rafraîchir son logement en période de fortes chaleurs ?

Afin de mieux supporter la chaleur, voici quelques conseils de la Ville de Paris, pour rafraîchir votre logement.


Canicule : comment rafraîchir son logement en période de fortes chaleurs ?
Rafraîchir naturellement son logement


Tout d'abord empêcher la chaleur d'entrer...

- fermez les volets, stores extérieurs ou intérieurs. Si vous avez le choix, les stores extérieurs sont bien plus efficaces, préférez les couleurs claires qui reflètent les rayons du soleil. Les couleurs sombres les absorbent et donc chauffent.

- fermez les fenêtres le jour, dès que la température extérieure dépasse celle de votre logement.

- évitez l'utilisation du sèche-linge, lampe halogène, écran d'ordinateur en veille, four...
Ils dégagent beaucoup de chaleur.
 
... puis rafraîchir l'air intérieur

- créez la nuit des circulations d'air en ouvrant deux fenêtres opposées pour évacuer la chaleur stockée dans les murs.

- fenêtre fleurie, installez des plantes vertes : elles humidifient et rafraîchissent l'air surtout si vous les vaporisez d'eau le matin et le soir

- tendez un drap humide devant la fenêtre en cas de très forte chaleur : il procure une réelle fraîcheur.

- utilisez un ventilateur d'appoint ou de plafond (très efficace) : en brassant l'air, il donne une sensation de fraîcheur. A éteindre dès que vous quittez la pièce !

- utilisez un brumisateur d'eau (comme pour les plantes ou les parfums) pour vous rafraîchir.

Et pourquoi pas faire des travaux d'isolation thermique ?

- posez des doubles vitrages, des isolants, une ventilation, ils améliorent considérablement le confort thermique d'un logement et sont efficaces tant contre la chaleur que le froid. Pour les propriétaires, des aides existent de l'Agence nationale pour l'amélioration de l'habitat avec laquelle la Ville de Paris a défini des travaux de développement durable pouvant être subventionnés.

- installez des stores au-dessus des baies vitrées. Les stores bannes empêchent les rayons du soleil d'atteindre les fenêtres. A défaut, les stores intérieurs, bien que moins efficaces, limitent l'inconfort dû à la chaleur.

- apposez des films anti-UV à l'extérieur sur les baies vitrées. Ils empêchent les rayons du soleil de chauffer l'intérieur du logement. Mais attention, en hiver ils vous priveront aussi de ces quelques degrés supplémentaires parfois alors appréciés.
 
La climatisation

- La climatisation électrique peut être une solution pour les personnes très sensibles à la chaleur (comme les personnes âgées) et pour les logements situés en zone très bruyante où il est difficile d'ouvrir ses fenêtres la nuit.

- Si vous envisagez de vous équiper, sachez qu'à Paris, un climatiseur de logement particulier est utilisé moins d'un mois par an en moyenne. La rentabilité est donc très faible et, par contre, son utilisation peut augmenter la facture d'électricité : lors d'un été "normal", les climatiseurs accroissent la consommation d'électricité de quelque 2 000 kWh pour trois mois pour une petite surface (45 m2) et la facture de 20 à 25%, selon les calculs des experts de l'Ademe.

- Pour installer une climatisation l'accord de la copropriété, en assemblée générale, est indispensable. L'article L 422-2 du code de l'urbanisme impose le dépôt d'une déclaration de travaux au service du permis de construire pour modification de façade. A défaut, le maire peut dresser un procès-verbal et exiger le retrait du climatiseur.
 
Renseignements :  Pôle d'accueil et de service à l'usager - 17, boulevard Morland (4e) - bureau 115
 
Conditions d'une utilisation efficace d'un climatiseur

- L'utilisation d'un climatiseur n'est réellement efficace que fenêtres et portes fermées.

- Les bouches d'air doivent être dépoussiérées et nettoyées très régulièrement, les filtres changés tous les 6 mois.

- L'Ademe conseille que la température de la pièce climatisée soit de 26 °C au plus bas lors que la température extérieure dépasse 30°C et qu'il n'y ait pas plus de 5 à 7 °C de différence entre l'intérieur et l'extérieur. En effet, une différence de température trop importante peut provoquer des chocs thermiques nocifs pour la santé.

- En période de forte chaleur, Il est important d'en modérer l'utilisation car cela crée des pics de consommation électrique qui peuvent obliger des fournisseurs d'énergie à mettre en route des centrales thermiques (charbon, fuel ou gaz) fortement émettrices de dioxyde de carbone (CO2), gaz à effet de serre.
 
A savoir

- La partie extérieure des climatiseurs (condenseurs) est une source de bruit qui peut être gênante pour le voisinage.

- Un climatiseur doit être installé et entretenu par un professionnel agréé pour éviter toute fuite de gaz dont certains ont un puissant pouvoir de réchauffement climatique.(le HFC, couramment utilisé, a un pouvoir de réchauffement jusqu'à 2000 fois plus élevé que celui du CO2) et, les fuites peuvent varier de 1% (installation performante et surveillée) à 30% par an selon les cas.
 
Puce environnement chaleur et solidarité

Vous êtes âgé(e) de 75 ans et plus, vous êtes en situation de handicap, vous avez des problèmes de santé ou vous avez peur d'être seul(e) pendant l'été ? Inscrivez-vous ou faites-vous inscrire par l'un de vos proches auprès des services de la Ville.


Publié le Lundi 29 Juillet 2013 dans la rubrique Bien-être | Lu 1378 fois