Sommaire
Senior Actu

Canicule : attention à nos amis les bêtes

Certes, les grosses chaleurs sont derrière nous et nous devrions être tranquilles jusqu’à l’année prochaine… Mais tout de même, en cette fin d’été, il convient de rester vigilant avec les animaux qui restent seuls à la maison, car pour eux aussi, canicule rime avec danger ! Voici donc quelques précautions à prendre pour leur éviter l’hyperthermie.


On le sait, les grosses chaleurs sont dangereuses pour les personnes âgées. La canicule de 2003, qui a entrainé plus de 15.000 morts chez les anciens, a donné lieu à la création du Plan Canicule qui désormais revient tous les ans dès que l’été démarre.   
 
Mais il faut savoir que les trop fortes chaleurs sont également dangereuses voire mortelles pour nos amis les bêtes. Dans ce contexte, le site Internet Holidog, spécialisé dans les services pour animaux, met en garde. Sans être maltraités par leur maître, des millions de chiens et de chats* sont laissés seuls chaque jour à leur domicile. Une situation qui peut très vite devenir critique… 
 
Comme le rappelle Julien Muller, fondateur de ce site : « beaucoup de personnes connaissent aujourd'hui les gestes à ne pas faire et à faire en cas de très fortes chaleurs : ne pas laisser un animal dans une voiture, mettre de l'eau à sa disposition, le nourrir avec des aliments humides, fermer les volets et aérer le plus possible, etc. Mais cela ne sert à rien si l'animal reste seul toute la journée. Une présence humaine reste obligatoire pour détecter et éviter les pires scénarios ».
 
Voici donc répertoriés quatre risques mortels que seule une personne présente peut détecter
Risque N°1 : l'épuisement
A cause de la chaleur, un chien ou un chat va très vite devenir amorphe, le regard fixe, sans pouvoir se bouger ou mouvoir correctement. Cet état risque de l'empêcher de se déplacer pour se désaltérer avec un risque évident de déshydratation.
 
Risque N°2 : la détresse respiratoire
A force d'haleter, l'animal épuisé va augmenter sa fréquence respiratoire jusqu'à occasionner d'importants problèmes pulmonaires. Cette hyperventilation peut rapidement causer un évanouissement et donc l'incapacité de se désaltérer.
 
Risque N°3 : l'œdème cérébral
Pour évacuer la chaleur, les vaisseaux sanguins des animaux vont se dilater fortement. En cas de sur-dilatation, une accumulation de sang dans le cerveau peut se produire et entrainer un œdème cérébral.
 
Risque N°4 : la défaillance cardiaque
Un coup de chaleur peut en quelques heures occasionner à un animal des troubles au niveau cardiaque jusqu'à provoquer l'arrêt du cœur.
 
En cas de problèmes, il est primordial de contacter un vétérinaire qui seul pourra prodiguer les soins nécessaires et surtout ne jamais tenter de refroidir trop vite ou trop la température de l'animal ou de le forcer à boire.
 
*Rappelons qu’avec 63 millions d'animaux de compagnie pour 66 millions d'habitants, la France détient le record européen des animaux de compagnie !


Publié le Mardi 30 Août 2016 dans la rubrique Divers | Lu 1313 fois