Sommaire
Senior Actu

Canada : de l’importance du bénévolat chez les aînés…

A l’occasion d’une réunion qui s’est tenue récemment au Canada entre les membres du Conseil national des aînés et les organismes oeuvrant auprès des seniors deux nouvelles priorités à explorer se sont démarquées : le bénévolat chez les aînés et le vieillissement positif et actif.


« Le gouvernement du Canada reconnaît l'importance des aînés comme membres à part entière de la société qui apportent une diversité de compétences, de connaissances et d'expériences à leur famille et à leur collectivité », a déclaré à cette occasion le leader du gouvernement au Sénat et ministre d'Etat (Aînés), Marjory LeBreton, qui supervise le travail du Conseil national des aînés. « C'est pourquoi le gouvernement a demandé au Conseil de faire du bénévolat ainsi que du vieillissement positif et actif ses prochaines priorités ».

« Nous sommes persuadés », a affirmé de son côté le président du Conseil national des aînés, M. Jean-Guy Soulière, « que le travail du Conseil national des aînés aidera le gouvernement du Canada à mieux comprendre les besoins des aînés qui sont prêts à consacrer leur temps et leur énergie au profit de leur collectivité et de leur pays. Nous nous réjouissons également de pouvoir examiner les éléments qui permettent aux aînés de demeurer actifs, de rester engagés et de continuer à apporter leur contribution à la société ».

Cette table ronde est la première d'une série qui aura lieu dans toutes les régions du pays pour aborder les questions du bénévolat chez les aînés et du vieillissement positif et actif. Rappelons que depuis 2007, le Conseil a poursuivi des travaux sur les mauvais traitements et le faible revenu chez les aînés, organisant des tables rondes un peu partout au Canada avec des intervenants et des organismes qui ouvrent auprès des aînés. Ces tables rondes permettent au Conseil de cerner les mesures qui peuvent être prises pour aider les seniors.

Dans un récent communiqué, le gouvernement du Canada rappelle qu’il tient résolument à s'assurer que ses politiques, programmes et services répondent aux besoins changeants des aînés. En ce sens, le Plan d'action économique du Canada prévoit plusieurs initiatives qui devraient un effet positif sur la vie des aînés, notamment :
- Accorder un allègement fiscal pouvant atteindre 150 dollars par année pour les aînés admissibles grâce à une hausse de 1.000 dollars du crédit en raison de l'âge.
- Réserver une enveloppe de 400 millions de dollars sur deux ans à l'Initiative en matière de logements abordables afin de construire des unités d'habitation pour les aînés à faible revenu.
- Faire profiter les aînés d'un allégement fiscal de 200 millions de dollars en réduisant de 25% le minimum requis pour les retraits d'un fond enregistré de revenu de retraite en 2008, afin de tenir compte de l'impact de la détérioration des marchés sur l'épargne-retraite.
- Aider les travailleurs âgés et leur famille en ces temps de ralentissement économique en investissant 60 millions de dollars sur trois ans dans l'Initiative ciblée pour les travailleurs âgés, de même qu'en élargissant le nombre de collectivités admissibles afin d'inclure les travailleurs âgés des petites localités.
- Créer un groupe de travail indépendant chargé de formuler des recommandations en vue d'élaborer une stratégie nationale cohérente d'acquisition de connaissances financières de base pour les Canadiens et les Canadiennes.

De plus, le gouvernement du Canada soutien les initiatives ayant trait au vieillissement actif à travers l'Initiative des collectivités amies des aînés, en collaboration avec des partenaires fédéraux, provinciaux, territoriaux et non gouvernementaux; ainsi que par l'entremise du Guide d'activité physique canadien pour une vie active saine pour les aînés et des initiatives de prévention des chutes.

Pour en savoir davantage sur le Conseil national des aînés, veuillez visiter le site Web suivant : www.conseildesaines.gc.ca


Publié le Lundi 18 Mai 2009 dans la rubrique Société | Lu 4798 fois