Sommaire
Senior Actu

Café Society de Woody Allen : je préfère le passé, c'est plus charmant

Le dernier film de Woody Allen, Café Society, qui a ouvert les 69ème Festival de Cannes, est sorti sur les écrans français le 11mai 2016 avec Jesse Eisenberg, Kristen Stewart et Steve Carell. Quadrille amoureux, marivaudages et dépits constituent la trame de ce film dont le titre renvoie à un rite social très new-yorkais qui consiste à se montrer dans les night-clubs où se retrouvent les politiciens, les gangsters et les vedettes.


Café Society, c'est l'histoire de Bobby Dorfman, jeune garçon juif new-yorkais un peu gauche qui décide de quitter sa famille pour tenter sa chance à Los Angeles (Hollywood) où son oncle Phil est un agent influent de stars. De Ginger Rogers à Fred Astaire en passant par Greta Garbo ou Gary Cooper.
 
Ce dernier accepte d'engager Bobby comme coursier, ce qui va lui permettre de découvrir le monde chic et rétro d'un Hollywood mythique, et bien sûr… de tomber amoureux de la très jolie et gentille Vonnie, l'assistante de son oncle !
 
Après moult espoirs, projets et quiproquos notre héros découvre la vérité et surtout… la cruelle réalité. Désespéré, il retourne à New-York travailler pour son frère, patron du night-club Café Society. Il finira par se marier, avoir un enfant, mener une vie tranquille jusqu'à ce que réapparaisse la belle californienne. 

Quadrille amoureux, marivaudages et dépits constituent la trame de ce film dont le titre renvoie à un rite social très new-yorkais qui consiste à se montrer dans les night-clubs où se retrouvent les politiciens, les gangsters et les vedettes. Nous assistons avec délectation à une comédie semi-tragique, romantique, réaliste, légère et grave servie par un duo d'acteurs épatants.
 
L'un des films les plus aboutis de Woody Allen qui nous livre ici une jolie histoire d'amour, pas un conte de fées, mais la « vraie vie » avec pour toile de fond le passé, l'âge d'or du cinéma aux décors savamment reconstitués. Comme le dit d’ailleurs Woody Allen : « je préfère le passé, c'est plus charmant ». 

Marie-Hélène Boutillon



Publié le Vendredi 8 Juillet 2016 dans la rubrique Culture | Lu 1322 fois