Sommaire
Senior Actu

C’était mieux avant ou le syndrome du rétroviseur (essai)

Voici un nouvel ouvrage (224 pages / 18 euros) qui devrait nous permettre d’éviter de devenir des... « vieux cons » ! En effet, cet essai paru aux éditions Favre, intitulé « C’était mieux avant », co-rédigé par Patrick Nussbaum et Grégoire Evéquoz revient sur le « syndrome du rétroviseur » qui consiste à toujours trouver que tout ce qui se faisait avant était bien mieux…


C’était mieux avant ou le syndrome du rétroviseur (essai)
De mon temps on faisait comme ceci, à mon époque c’était comme cela, quand j’étais jeune tout était plus simple, une chose comme ça, ça ne serait jamais arrivé de mon temps…
 
Certains n’arrêtent pas de ressasser le passé et de trouver que tout ce qui est contemporain n’est pas à la hauteur. Au risque de passer pour de vieux grincheux voire pire, de vieux cons. Auprès des jeunes tout d’abord, mais également auprès de leurs proches et de leurs amis.
 
Que l’on parle orthographe, politesse, sécurité, habitudes vestimentaires ou culinaires, pour beaucoup, les meilleurs moments sont derrière eux ! Il s’agit là d’un syndrome bien connu : celui du rétroviseur.
 
Mais pourquoi une telle vague de nostalgie dans notre société contemporaine ? Est-ce dû au vieillissement de la population, aux crises économiques qui n’en finissent pas ? Qu’est-ce qu’elle nous apprend sur nous-mêmes, notre société et le monde actuel ? Quelle peur de l’avenir traduit-elle ?
 
Mais attention ! Et ceci est encore plus vrai pour les seniors… A trop regarder le monde dans un rétroviseur, nous pourrions bien louper le coche et manquer ce qui se passe juste devant nos yeux. Aujourd’hui et surtout demain…


Publié le Mardi 19 Août 2014 dans la rubrique Société | Lu 926 fois