Sommaire
Senior Actu

Bouger et bien vieillir : ça se confirme !

On n’arrête pas de nous le répéter à longueur d’années… Le « bien vieillir » passe –entre autre- par la pratique d’une activité physique régulière. Une nouvelle étude britannique réalisée par des chercheurs du King’s College de Londres enfonce le clou et confirme qu’il faut se bouger pour atténuer les effets du vieillissement !


Bouger et bien vieillir : ça se confirme  !
Pratiquement tous les mois une nouvelle étude vient (dé)montrer qu’une activité physique régulière permet aux seniors de bien vieillir. C’est encore le cas avec cette expérience menée par des chercheurs du King’s College de Londres qui ont publié leurs résultats dans la revue scientifique Journal of Physiology.
 
Cette fois-ci, les scientifiques ont étudié les capacités physiques de sportifs seniors : 84 hommes et 41 femmes âgés de 55 à 79 ans. Il fallait que ces personnes soient capables de pédaler, respectivement, cent km en moins de 6,5 heures et 60 kilomètres en 5,5 heures. Ce qui est déjà énorme pour une personne « lambda ». A noter que les fumeurs, les consommateurs d'alcool excessifs et les individus souffrant de problèmes de santé avaient été exclus de l’étude.
 
Ensuite, ces sportifs seniors ont dû se soumettre à différents tests de manière à mesurer leurs fonctions cardiovasculaire, respiratoire, neuromusculaire, métabolique, endocrinienne et cognitive, en plus de leur masse osseuse et de leur bien-être. Bref, de leur santé générale. Au final, cette étude a montré que chez ces seniors sportifs, les capacités musculaires et pulmonaires étaient très proches entre les participants plus jeunes et plus âgés (55 ans pour les plus jeunes et presque 80 pour les plus vieux). De plus, les risques de chutes n’étaient pas plus élevés chez les seniors les plus âgés de cette cohorte.
 
Tout cela montre donc qu’un aîné sportif qui continue à pratiquer une activité physique de manière assidue réduit considérablement les effets du vieillissement. Naturellement, il s’agit là de personnes déjà très en formes, mais quelque soit l’âge, il est important de se bouger, même un peu, pour « ralentir le temps » et ses effets néfastes…
 
Pour ce qui est de l’activité physique, rappelons une fois encore que la sédentarité est l'un des facteurs de risque de nombreuses pathologies telles que les maladies cardiovasculaires, le diabète, l'obésité, l'hypertension ou encore certains cancers. De plus, de nombreuses études indiquent que la pratique d’une activité physique régulière associée à une alimentation équilibrée est la condition sine qua non pour vivre le plus longtemps possible et en bonne santé. Dont acte.


Publié le Mercredi 14 Janvier 2015 dans la rubrique Bien-être | Lu 1358 fois