Sommaire
Senior Actu

Blagnac : création de la Maison Intelligente, plate-forme d'expérimentation au bénéfice des personnes âgées

A l'occasion de la semaine du handicap qui se tient du 15 au 21 novembre 2010, l'IUT de Blagnac et l'Université du Mirail présentent conjointement le premier site de France à traiter globalement la question du vieillissement et du handicap : la Maison Intelligente de Blagnac en Haute-Garonne.


Blagnac : création de la Maison Intelligente, plate-forme d'expérimentation au bénéfice des personnes âgées
Rencontre des technologies et des sciences humaines, la Maison Intelligente se veut tout à la fois un lieu d'expérimentation pour les étudiants et les chercheurs et une plate-forme d'expérimentation pour les acteurs socio-économiques, industriels et les collectivités territoriales.

Ce concept espère répondre à une problématique très actuelle : celle de l'accompagnement du vieillissement des populations dans notre société (handicaps, dépendances etc.). Cet édifice se distingue par son approche originale. C'est le fruit d'un partenariat entre porteurs et financeurs du projet, qu'ils soient universitaires, institutionnels ou industriels. Et en tout premier lieu la Mairie de Blagnac (voir interview du maire de la ville ci-dessous), principal soutien financier et partenaire convaincu de l'importance de cette réalisation et des applications qui en découleront.

Comme le soulignent ses concepteurs, « dans cette Maison Intelligente vont se créer et se développer les outils et les technologies qui permettront demain aux personnes âgées et handicapées de vivre plus longtemps chez elles de manière autonome. Et c'est une première en France »

Un exemple :

Le tapis situé au pied du lit. Muni de capteurs, il va pouvoir signaler que la personne s’est levée. Si c’est la nuit, ce signal pourra alors, par exemple, allumer les lumières jusqu’aux toilettes ou passer un appel à un centre de secours, ou les deux. En revanche, si le jour se lève, le signal pourra lever les stores, mettre en route la machine à café ou prévenir un proche que la personne a bien quitté son lit…

Trois questions à Bernard Keller maire de Blagnac

Pourquoi une Maison Intelligente à Blagnac ?

Toulouse, centre expert e-santé en début d’année, concentre les efforts d’innovation pour le suivi des personnes à domicile, en particulier dans le domaine du vieillissement et de la dépendance.

Sur ce sujet, notre ville a une longueur d’avance avec le 2A2M, le diplôme universitaire de technologie d’aide et d’assistance pour le monitoring et le maintien à domicile, délivré à l’IUT de Blagnac depuis deux ans. La Maison Intelligente y est adossée ; en plus d’être un laboratoire, elle sert de terrain d’apprentissage pour les jeunes en formation.

Pourquoi la ville de Blagnac soutient-elle ce projet ?

Blagnac se préoccupe du vieillissement de la population : c’est un sujet de société qui nous touche tous. Puisque le DUT est ici, commençons à Blagnac ! Le projet est appelé à atteindre une envergure communautaire et même régionale. Il s’inscrit dans la volonté du Grand Toulouse de faire émerger une économie endogène du territoire à partir des métiers de service à la personne. Il s’appuie sur l’expertise des pôles de compétences toulousains : Gérontopôle, Cancer-bio-santé, Aerospace valley et même Agrimip Innovation.

Qu’en attendez-vous pour la ville ?

Blagnac affiche sa volonté de favoriser le maintien à domicile des personnes âgées, tout en allégeant la charge pour les enfants et les proches. Nous renforçons les moyens et les ressources en ce sens. Or, cette Maison Intelligente facilitera la vie quotidienne des personnes handicapées ou vieillissantes mais aussi celle de leurs proches et de l’ensemble des professionnels intervenant à leur coté. Elle préfigure la maison de tous les
Français.


Publié le Mardi 16 Novembre 2010 dans la rubrique Habitat | Lu 4209 fois