Sommaire

Bette Nash, 81 ans : l'hôtesse de l'air la plus âgée au monde

Voici très certainement la plus vieille hôtesse de l’air au monde. En effet, l’Américaine Bette Nash, 81 ans et « quelques heures de vol » au compteur vient de célébrer son jubilé de diamants pour ses soixante années de bons et loyaux services pour la compagnie aérienne American Airlines.


Le métier d’hôtesse de l’air est un métier exténuant et pas toujours très gratifiant, il faut bien le dire. Certains passagers ayant tendance à considérer ces femmes et ces hommes comme étant à leur service et rien qu’à leur service, sous prétexte qu’ils ont payé leur billet.
 
Par ailleurs, les horaires, le rythme de travail, la pressurisation de l’appareil et les changements de fuseaux font que les corps se fatiguent et s’usent plus rapidement que dans d’autres métiers plus « normaux ». Oui mais voilà, pour certaines personnes, faire ce métier est un sacerdoce et elles n’en changeraient pour rien au monde.  
 
C’est incontestablement le cas de Bette Nash. Bette a aujourd’hui 81 ans et cela fait soixante ans qu’elle vole pour American Airlines. C’est à n’en pas douter la plus vieille hôtesse de l’air au monde. La compagnie aérienne américaine vient d’ailleurs de lui offrir une paire de boucles d’oreilles en diamants de chez Tiffany’s pour célébrer ce jubilé.
 
Comme le souligne Bette Nash dans un communiqué d’AA : « ce que je préfère dans mon métier, c’est accueillir les passagers lors de l’embarquement et les remercier au moment où ils quittent l’appareil. Je suis très contente d’avoir fêté ce soixantième anniversaire dans le terminal où j’ai choisi d’être hôtesse de l’air. Exercer ce beau métier représente énormément pour moi ».
 
Son premier vol date de 1957. Elle a donc connu en six décennies, toutes les grandes époques de l’aviation et vécu toutes les évolutions des appareils. Grâce à son âge et à son ancienneté, Bette est libre de choisir ses rotations. Si vous souhaitez avoir la chance de la rencontrer un jour, sachez qu’elle opère sur le vol American Airlines Washington-Boston, ce qui lui permet de rentrer tous les soirs chez elle pour s’occuper de son fils malade.
 
Un bel exemple qui montre bien que certains métiers sont une véritable passion. Dans ces cas-là, le mot retraite est banni du langage de ces seniors infatigables… D’ailleurs Bette Nash n’a aucune envie de s’arrêter !


Publié le Jeudi 9 Novembre 2017 dans la rubrique Emploi | Lu 1389 fois



Commentez cette information