Sommaire
Senior Actu

Barbara Beskind : designer à 91 ans dans la Silicon Valley

Afin de répondre au mieux aux besoins des personnes âgées, une start-up de la Silicon Valley aux Etats-Unis vient d’embaucher Barbara Beskind, 91 ans, comme consultante et designer de produits pour les ainés. Une bien belle idée !


Barbara Beskind : designer à 91 ans dans la Silicon Valley
De nos jours, on parle beaucoup de Silver Economie et de tous les emplois que cette nouvelle économie/industrie de la personne âgée peut générer à l’avenir. Et c’est vrai, il existe un véritable marché qui va de l’Europe à la Chine en passant par les Etats-Unis et bien sûr, le Japon. Il va falloir inventer de nouveaux services, de nouveaux produits, de nouveaux vêtements, de nouveaux meubles, etc. Bref, il va falloir réinventer le quotidien pour qu’il s’adapte aux aînés sans stigmatisation de l’âge !
 
La France est plutôt bien placée sur ce marché. Mais les Etats-Unis nous donnent encore un bel exemple d’ouverture d’esprit… En effet, certes les designers sont tout à fait compétents pour imaginer et créer les produits « seniors » de demain, mais finalement, qui mieux qu’une personne âgée, sait ce dont elle a réellement besoin ?
 
Ainsi, Ideo, une start-up de la Silicon Valley en Californie vient d’embaucher Barbara Beskind, une femme de 91 ans, comme consultante et designer de produits pour personnes âgées. Les choses se sont passées tout simplement : la nonagénaire a envoyé une candidature spontanée après avoir vu une émission de télé. C’était il y a deux ans. Depuis, la vieille dame, malgré sa vue déficiente, se rend une fois par semaine à son bureau pour imaginer et donner son avis sur des produits pour les ainés. Comme elle l’indique dans une récente interview : vieillir aide à penser « hors du cadre » et être « plus soi-même ».  
 
Récemment, Nicolas Reydel, fondateur et dirigeant de l’agence de design Denovo rappelait : « Afin de toucher les cibles seniors, une vérité reste à connaître : une personne âgée ne consomme pas des produits pour personnes âgées ! (…) Il va donc falloir concevoir des produits et services qui correspondent à une cible plus jeune, tout en offrant les fonctionnalités liées à l'âge réel. Pour mener cet exercice d’équilibriste, le design sera l’outil idéal qui permettra de positionner le curseur entre fonctionnalité et style afin de déstigmatiser l’offre et lui donner toutes ses chances de succès. Un designer averti saura ainsi concevoir les produits ou services suivant une sémantique universelle, tout en intéressant ceux qui en éprouvent le besoin. C'est l'art d'en parler sans en avoir l'air... »


Publié le Mercredi 18 Mars 2015 dans la rubrique Emploi | Lu 1171 fois