Sommaire
Senior Actu

Bactéries et microbes : ennemis numéro 1 de la brosse à dents et de l’hygiène bucco-dentaire

Afin d’optimiser votre hygiène bucco-dentaire, il faudrait changer votre brosse à dents quatre fois dans l’année… En effet, même si cet accessoire du quotidien parait propre, il accumule avec le temps, des bactéries, des microbes, des champignons et des virus… Or, certaines infections de la bouche peuvent entrainer des problèmes de diabètes ou des troubles cardiaques.


Partenaire au quotidien de l’hygiène bucco-dentaire, la brosse à dents peut d’apparence sembler propre... Pourtant, d'innombrables « envahisseurs invisibles » se cachent entre ses poils. Bactéries, microbes, champignons et virus peuvent y vivre pendant des mois.

Au fil du temps, ces micro-organismes se multiplient, pouvant créer une infection de la bouche qui peut mener à des problèmes de diabète ou même des troubles cardiaques*. Le risque de développer une maladie cardiaque est majoré de 70% quand on néglige son hygiène dentaire**, d’où la nécessité de changer sa brosse à dents tous les 3 mois.

Combien de bactéries vivent dans la bouche et la brosse à dents ? Des millions !

La bouche est un milieu parfait pour la prolifération des bactéries et la brosse à dents peut en abriter plus de dix millions. Il est donc indispensable de veiller à ce qu’elle reste propre et d’en changer tous les trois mois afin de minimiser leur développement.

Les bactéries sont notamment à l’origine de la plaque dentaire, qui est elle-même responsable de l’apparition du tartre, des caries, de la mauvaise haleine et des problèmes de gencives. Streptocoques, herpès, rhume ou grippe sont quelques-unes des autres complications pouvant être causées par la multiplication des bactéries sur la brosse à dents.

Le but du brossage n'est pas d'éliminer les bactéries, car elles font partie de l'écosystème buccal, mais d'éliminer les résidus alimentaires dont les bactéries se nourrissent et de limiter ainsi leur prolifération.

Changer sa brosse à dents régulièrement

A ce jour, les Français consomment seulement 2,2 brosses à dents par personne et par an. Pourtant, il est impératif de la changer au moins une fois tous les trois mois, et encore plus régulièrement lorsque l’on est malade ou quand elle montre des signes d'usure. C’est le moyen le plus efficace de repousser l’accumulation de bactéries et de germes tout en évitant que les poils de la brosse deviennent pointus et blessent les tissus mous des gencives. En effet, une brosse à dents neuve est jusqu'à 95% plus efficace [5].

Des conseils entre deux changements de brosse à dents

- Secouer vigoureusement sa brosse à dents en la rinçant à l’eau froide après chaque brossage
- La ranger verticalement, avec la tête vers le haut, et pas couchée sur une surface où les bactéries pourraient se multiplier
- Ne pas la laisser dans un environnement trop chaud ou trop humide afin d’éviter le développement des bactéries

*Oral Health in America : a report of the surgeon general, September 2000
**BMJ 2010;340:c2451. Cesar de Oliveira, Richard Watt, Mark Hamer. “Toothbrushing, inflammation, and risk of cardiovascular disease: results from Scottish Health Survey”, The Scottish Health Survey datas


Publié le Mardi 7 Février 2012 dans la rubrique Bien-être | Lu 2232 fois