Sommaire
Senior Actu

BPCO : Your Time, nouvelle campagne de communication

Le laboratoire Boehringer Ingelheim vient de lancer une campagne de sensibilisation à la BPCO, maladie pulmonaire chronique évolutive. Baptisée Your Time elle vise à favoriser le diagnostic et donc, de prendre en charge cette pathologie de manière optimale et plus précoce, lorsqu’il est encore possible de faire une vraie différence dans la vie des patients.


BPCO : Your Time, nouvelle campagne de communication
La BPCO (broncho-pneumopathie chronique obstructive) est une maladie pulmonaire chronique évolutive, qui se traite, mais qui, il faut le savoir…  reste incurable. Les patients atteints présentent des symptômes, tels que l’essoufflement et la toux, qui réduisent progressivement leur capacité à rester actifs.
 
A terme, cette situation peut entraîner un cercle vicieux menant vers une aggravation des symptômes et une accentuation de l’inactivité, contribuant à une augmentation du risque d’incapacité et de mortalité.
 
La BPCO survient dans la majorité des cas chez un fumeur ou une fumeuse, même jeune (dès la quarantaine). Elle peut également apparaître chez ceux qui exercent certaines professions, des agriculteurs aux souffleurs de verre, en passant par les soudeurs et les employés du textile. Elle se manifeste au début par une toux persistante ou récurrente, grasse, qui ramène des crachats. Un essoufflement s’installe de façon progressive, d’abord à l’effort puis au repos. Ces symptômes sont souvent qualifiés de « toux du fumeur » ou de « bronchite chronique ». Deux expressions qui banalisent, et donc minimisent.
 
Actuellement, on estime que cette pathologie toucherait 210 millions de personnes dans le monde et serait responsable de deux fois plus de décès que le diabète ! Malheureusement, moins médiatisée, elle reste relativement peu connue et on en parle peu.
 
A l’annonce du diagnostic de BPCO, la plupart des personnes ont déjà perdu environ la moitié de leur fonction pulmonaire. D’où l’importance d’un diagnostic précoce et d’une prise en charge optimale de la BPCO, et ce dès le début de la maladie ! Cela permet en effet de ralentir la progression de la pathologie et offre aux patients une vie de meilleure qualité. Plus longtemps.
 
C’est d’ailleurs le but de cette campagne de communication baptisée Your Time qui fait l’écho à la Journée Mondiale de la BPCO (18 novembre 2015) organisée par le GOLD (Global Initiative for Chronic Obstructive Lung Disease), dont la  thématique cette année est  « Il n’est pas trop tard ! ». 
 
Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, d’ici 2030, la BPCO sera la troisième cause de mortalité dans le monde, derrière les maladies cardiovasculaires et les accidents vasculaires cérébraux. Il serait donc grand temps d’en parler !


Publié le Lundi 16 Novembre 2015 dans la rubrique Santé | Lu 1146 fois