Sommaire
Senior Actu

BPCO : Fumeuse ? Essoufflée ? Sédentaire ?... Une occasion de prendre le temps de souffler dans 4 bulles d’air

Elles s’essoufflent, toussent et crachent en silence. Les femmes –surtout après 45 ans- sont de plus en plus touchées par les maladies respiratoires, et notamment par la BPCO, en constante augmentation dans cette population. En novembre et décembre 2011, des « bulles d’air » accueilleront ces femmes dans quatre villes de France pour « prendre le temps de souffler » et apprendre, le temps d’une journée, à mieux préserver et retrouver leur souffle.


La femme atteinte de Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive (BPCO) : une patiente singulière

Dans de nombreux pays industrialisés, la BPCO augmente plus rapidement chez les femmes que chez les hommes ainsi que le taux de mortalité qui s’ensuit lorsque le diagnostic n’est pas posé suffisamment tôt. Un phénomène principalement dû à l’augmentation du tabagisme chez les femmes.

Or, nous ne sommes pas égaux face aux méfaits du tabac. Les poumons des femmes y sont plus sensibles. Certains travaux montrent que le tabagisme ralentit la croissance pulmonaire spécifiquement chez les jeunes filles par rapport aux garçons du même âge. Ainsi, la fonction respiratoire féminine s’altère plus rapidement que celle des hommes à consommation égale de tabac.

Selon les estimations, 40% des malades atteints de BPCO en France seraient des femmes. Et les perspectives ne sont pas rassurantes : les femmes fument de plus en plus ; elles ont une altération de la fonction respiratoire plus rapide que les hommes ; et la BPCO reste sous-diagnostiquée chez les femmes, certains symptômes ayant conservé une empreinte masculine dans l’imaginaire collectif. Au niveau psychologique, les femmes atteintes de cette pathologie présentent des troubles anxieux et une tendance à la dépression plus fréquents que les hommes.

Enfin, une récente étude observationnelle menée en France comparant l’altération de la qualité de vie des hommes et des femmes atteints de BPCO a montré que celle-ci était plus altérée chez les femmes, impactée notamment par les expectorations chroniques. Par contre, la récupération de la fonction respiratoire est plus rapide chez la femme… à condition d’agir !

Agir pour ne pas être à bout de souffle

Après avoir sonné l’alerte en 2010 et attiré l’attention des femmes en soulignant l’importance de diagnostiquer une éventuelle BPCO, six femmes pneumologues, constituant le groupe Femmes et Poumon de la Société Française de Pneumologie de Langue Française, avec le partenariat de la Fédération Française de Pneumologie, du Comité National contre les Maladies Respiratoires et le soutien du laboratoire AstraZeneca, ont décidé de renforcer leur action en allant à la rencontre des femmes pour les aider à préserver leurs poumons.

Aujourd’hui entourées de différents spécialistes du souffle (tabacologue, kinésithérapeute) et de médecins généralistes, elles donnent aux femmes les éléments pour prendre en charge leur souffle et pour agir. Agir, c’est mesurer son souffle, arrêter de fumer, reprendre une activité physique, apprendre à mieux respirer et à se détendre… Agir, c’est apprendre à faire les bons gestes au quotidien pour maintenir sa santé respiratoire.

Quatre bulles d’airs pour quatre villes : l’occasion de prendre le temps de souffler

A la suite de la 10ème journée mondiale contre la BPCO qui s’est déroulée le 16 novembre dernier, des « bulles d’air » accueilleront, le temps d’une journée, femmes -et hommes bien sûr- désireux d’apprendre à mieux maîtriser et préserver leur souffle à Paris, Lyon, Bordeaux et Lille.

Une journée pour rencontrer différents spécialistes du souffle : pneumologue, tabacologue, kinésithérapeute mais aussi médecin généraliste. Une journée rythmée par des conférences, des échanges, des exercices pratiques sous forme d’ateliers.

A la fin de la journée, les femmes auront les clés pour mieux appréhender leur santé pulmonaire, pour intégrer une démarche préventive et apprendre à préserver souffle, vitalité, féminité.

Rendez-vous à Paris, Bordeaux, Lyon, Lille les 19 et 26 novembre et les 3 et 10 décembre 2011.





Publié le Vendredi 18 Novembre 2011 dans la rubrique Santé | Lu 2477 fois