Sommaire
Senior Actu

BMW célèbre son centenaire

Cent ans est un anniversaire qu’il convient de célébrer dignement. C’est ce que vient de faire BMW en présentant à Munich (Allemagne) une série spéciale de la série 7 L éditée à 100 exemplaires seulement pour le monde. Un modèle qui bénéficie d’aménagements exclusifs.


Baptisée en toute simplicité « BMW Serie 7 Individual The Next 100 Years », cette série spéciale pourra être commandée à partir de chaque motorisation de la série 7, de la 740 à la 760. Cette voiture ne sera néanmoins disponible que dans un seul coloris, le Centennial Blue Metallic. Une teinte associée à un intérieur blanc dont le traitement a été réalisé par la division Individual de BMW. Sans oublier les inévitables jantes de 20 pouces que les designers estiment indispensables.
 
Pour cet anniversaire, BMW s’est associé à une autre célèbre marque allemande, Montblanc, qui célèbre ses 110 ans. Spécialiste du stylo s’étant diversifié dans la maroquinerie et l’horlogerie, Montblanc a conçu un stylo Meisterstück 149  spécifique qui sera offert à chaque acheteur de cette série 7.
 
Pour cette pièce, Zaim Kamal, le directeur artistique de Montblanc et Karim Habib le designer de BMW ont travaillé dans le même esprit pour que ce modèle soit un rappel à cette série 7. Le squelette métallique du stylo reprend le gaufrage du cuir  des sièges de la voiture tandis que le corps en résine est du même bleu que la carrosserie. La signature « The Next 100 Years » est apposée sur le montant central de la voiture attestant ainsi de son exclusivité.
 
Joël Chassaing-Cuvillier

Un peu d’histoire

C’est sans doute grâce à la guerre de 14-18 que le constructeur automobile BMW doit son existence. En effet, en mars 1916, deux ingénieurs bavarois, Karl Rapp et Gustav Otto déposent les statuts de la Bayerische Flugzeugwerke, une entreprise aéronautique qui est à l’origine du logo en forme d’hélice.
 
Premier fournisseur de l’armée de l’air à la fin de la guerre, l’entreprise  qui, entre temps est devenue la BMW, survit quelques années avec la vente de ses avions et moteurs en étoile et se diversifie sous la houlette de l’ingénieur Max Friz en produisant ses premières motocyclettes.
 
Dès 1927,  BMW fabrique sous licence, une Austin Seven rebaptisée Dixi. Dès le début des années trente apparaît sur la 303 les premières calandres à double haricot. Suivent alors les 320, 327 et 335 équipées du 6 cylindres en ligne.
 
Lors de la seconde guerre mondiale BMW réoriente ses activités en produisant quelques 30.000 moteurs d’avion dans son usine de Dachau en utilisant des travailleurs forcés venus des pays occupés. Dans le même temps, des motos et des side-cars sont fabriqués dans l’usine d’Eisenach mais il n’est plus question d’automobile.
 
Il faut attendre 1951 pour voir apparaître la berline 501 équipée d’un V8 en aluminium. En 1953 sont présentées la 503 et la 507, deux magnifiques modèles qui devront attendre les ventes aux enchères de ces dernières années pour connaître le succès. La marque bavaroise répète l’opération Dixie en fabriquant sous licence des Isetta. En dépit des 100.000 modèles produits le constructeur bavarois est au bord de la faillite. C’est la famille Quandt déjà propriétaire de Varta qui, en 1959 rachète la marque et la lance la BMW 1500 qui sera le véritable point de départ de la galaxie BMW telle qu’on la connaît aujourd’hui.
 
Avec une fortune estimée à 40 milliards d'euros et 46% du capital de l'entreprise, la famille Quandt  est la plus riche d'Allemagne.
 
J.C-C

Des résultats commerciaux records : BMW vient d’annoncer que le dernier mois de mars a été le meilleur de son histoire en terme de vente. En effet la marque bavaroise a vendu en un seul mois 240.659 véhicules. Des ventes en hausse de 3,5% par rapport à 2015. Ces chiffres n’incluent pas les ventes de Mini ni celles des Rolls Royce.



Publié le Mardi 3 Mai 2016 dans la rubrique Automobile | Lu 1121 fois