Sommaire
Senior Actu

Avions, valises et contraintes... Tout savoir avec Liligo.com

Fin 2015, les dimensions des bagages en cabine devraient -enfin- être standardisées. Mais d’ici là, il n’est pas toujours évident d’y voir clair parmi les différentes politiques pratiquées... En effet d’une compagnie aérienne à l’autre, les dimensions et le poids des bagages varient considérablement. Afin d’y voir plus clair, le site Internet Liligo.com, un moteur de recherche de voyage, fait le point sur cette épineuse question !


Il y a ceux qui voyagent léger et ceux qui emmènent la moitié de leurs placards, même quand ils prennent l’avion. Quand on part sur une compagnie aérienne régulière en business, passe encore, mais quand on prend une compagnie low cost, les choses se compliquent et peuvent vous couter cher ! Alors avant de prendre l’avion, lisez bien cet article qui fait le point de manière claire et précise sur les différentes politiques tarifaires des compagnies aériennes les plus empruntées en Europe.
 
Compagnies aériennes low cost

I. Contraintes relatives aux bagages en cabine

a) Les compagnies aériennes les plus permissives

Iberia Express, easyJet et JetBlue sont les compagnies low cost les plus permissives. En effet, elles n’imposent pas de limite de poids et permettent de voyager avec des bagages plus volumineux que leurs consoeurs ! Wizz Air n’impose pas non plus de limite de poids, mais le bagage doit respecter une taille plus petite que sur les neuf autres compagnies étudiées, ce qui présente une réelle contrainte.
 
Bon à savoir : Iberia Express, Volotea, Ryanair, JetBlue et Norwegian permettent d’embarquer un bagage ET un accessoire en cabine, sans avoir pour autant à payer de supplément.
 
b) Les compagnies aériennes les moins permissives

Transavia et Wizz Air sont les compagnies aériennes low cost qui contraignent le plus les voyageurs en matière de dimensions des bagages. Avec Wizz Air par exemple, les bagages ne doivent pas dépasser 42x32x25 cm… contre 56x45x25 cm pour easyJet. Sur Germanwings, les bagages doivent peser au maximum 8 kg… contre 10 kg avec la plupart des compagnies aériennes low cost !
 
Par ailleurs, il ne fait pas bon avoir un supplément bagage avec Volotea puisqu’il est demandé aux voyageurs de s’acquitter de 60 euros… contre 30 euros en moyenne avec les autres compagnies aériennes. Avec Ryanair, c’est à peine mieux car il faudra payer 50 euros.
 
II. Contraintes relatives aux bagages en soute

a) Les compagnies aériennes les plus permissives

Il n’est pas nécessaire de se contraindre à voyager léger avec certaines compagnies aériennes low cost : par exemple, Iberia Express, Wizz Air, Vueling et Germanwings tolèrent des bagages pesant jusqu’à 23 kg en soute.
 
Attention : ajouter un bagage en soute à l’aéroport peut coûter jusqu’à 75 euros avec des compagnies comme Wizz Air, Volotea ou encore Ryanair et Germanwings ! Pour faire des économies, mieux vaut anticiper et le faire directement en ligne où la tarification varie entre 15 et 45 euros.
 
b) Les compagnies aériennes les moins permissives

Pour plus de la moitié des compagnies low cost, impossible de payer l’excédent bagage en ligne, ni même d’en connaître la tarification. Verdict directement à l’aéroport avec des prix pouvant osciller entre 30 euros et 150 euros ! Certaines compagnies, telles que Volotea, easyJet, Ryanair, Transavia, Norwegian, Vueling, pratiquent des grilles forfaitaires par kilogramme tandis que d’autres comme JetBlue ou encore Germanwings appliquent des montants fixes, qui varient entre 50 euros et 100 euros à l’aéroport.

Compagnies aériennes régulières

Avec les compagnies aériennes régulières, le transport d’un bagage cabine et d’un bagage en soute est inclus dans le prix du billet d’avion. C’est pourquoi Liligo passe en revue la politique bagages des principales compagnies régulières sans distinction de tarifications (cabine/soute) et compare les tarifs d’excédent bagages des deux types de compagnies.
 
On découvre ainsi que le prix de l’excédent bagages entre une compagnie low cost et une compagnie aérienne régulière peut être multiplié par trois. Pour un voyageur sur Germanwings par exemple, l’excédent bagages forfaitaire peut coûter 50 euros alors que le prix de l’excédent peut aller jusqu’à 150 euros avec la compagnie aérienne régulière SWISS.
 
a) Les compagnies aériennes les plus permissives

British Airways, Air France/KLM, Iberia/Air Nostrum et Air Europa pensent aux voyageurs qui ont du mal à se décider au moment de boucler leurs valises et autorisent respectivement des bagages en cabine de 23kg (!), 12 kg et 10kg. Par ailleurs, plus de 70% des compagnies aériennes régulières autorisent un bagage à main ET un accessoire par personne dans la cabine de l’avion. L’accessoire en question peut être un sac à main, un appareil photo, une tablette ou encore un ordinateur.
 
Pour les voyageurs qui souhaiteraient pouvoir simuler le montant des frais à payer pour les franchises de bagages supplémentaires ou les excédents bagages, un service en ligne est proposé par plus de 50% des compagnies aériennes régulières. C’est par exemple le cas avec Air France/KLM, Thomson Airlines, ou encore British Airways.
 
b) les compagnies aériennes les moins permissives

La plupart des compagnies étudiées autorisent à la fois un bagage cabine et un accessoire, mais certaines compagnies sont moins flexibles : TAP Portugal, Thomson Airlines et Air Europa n’autorisent qu’un seul bagage à bord ! Attention à bien tenir compte de cette information pour éviter les mauvaises surprises au moment de l’enregistrement. Bon point pour British Airways qui tolère un bagage cabine de 23 kg et un accessoire !
 
Sur dix compagnies aériennes étudiées, sept ne permettent pas d’anticiper et de payer en ligne les frais supplémentaires dus aux excédents de bagage, et quatre ne proposent pas non plus le service de simulation de la franchise bagages pour calculer le coût du/des bagage(s) supplémentaire(s). Parmi elles on trouve les grandes compagnies historiques, mais pas seulement : Air France, Iberia, Lufthansa, British Airways, SWISS, etc.
 
Conclusion de Liligo.com : toujours consulter les règles des compagnies aériennes utilisées afin de bien respecter les dimensions et poids des bagages cabine et/ou soute autorisés pour ne pas payer de frais supplémentaires. Autre point : évitez d’acheter une nouvelle valise cabine cet été et attendez plutôt la sortie à la fin de l’année 2015 des nouvelles valises aux normes du label « IATA Cabin OK » (55 x 35 x 20 cm).


Publié le Jeudi 23 Juillet 2015 dans la rubrique Tourisme et loisirs | Lu 1523 fois